208 Rally Cup – 62ème Rallye du Var – 24/27 novembre – Première pour Efren Llarena à la dernière !27/11/2016 - 20:09

2857 Vues
Rallye du Var 2016 25-27 novembre 2016

♦ Déjà très rapide dans les Vosges, Efren Llarena a confirmé le potentiel entrevu en s’imposant sur une épreuve particulièrement corsée !

♦ Principal enjeu de cette dernière manche de la saison, la lutte pour les places sur le podium final de la ‘Cup’ s’est révélée particulièrement serrée.

♦ Gilles Panizzi n’a rien perdu de sa pointe de vitesse. Il termine au pied du podium avec une 208T16 Onyx Racing by Enjolras.

AUTO - RALLYE DU VAR 2016

Un trio infernal !

Très rapidement, trois pilotes se distinguent sur les routes varoises. Jean-Baptiste Franceschi prend les commandes de l’épreuve dans l’ES1. Auteur d’un tête à queue dans cette spéciale inaugurale, Patrick Magnou (Pitstop) se reprend et réplique dans les deux spéciales suivantes pour rentrer à Sainte-Maxime en leader devant Franceschi et Llarena (Raceseven). Très prudent en début de rallye, le champion 2016 Pepe Lopez (Sainteloc Racing) reste en embuscade au quatrième rang, il devance alors un surprenant Aki Sahila (CHL Sport Auto).

AUTO - RALLYE DU VAR 2016

Pepe Lopez réplique…

Le lendemain, Efren Llarena passe en tête grâce à deux meilleurs temps consécutifs. Le pilote espagnol est celui qui gère le mieux les conditions de route difficiles rencontrées alors par les concurrents de la 208 Rally Cup. A la lutte pour une place sur le podium final de la ‘Cup’, Quentin Ribaud sort de la route dans l’ES4 et doit rendre son carnet pour la première fois de la saison.

 

Toujours très rapide sur l’asphalte, Andrea Carella se met en évidence au cours de la deuxième étape avec deux meilleurs temps obtenus mais il sort de la route dans la spéciale de Pignans, longue de près de 40 kilomètres.

C’est dans ce ‘chrono’ précisément que Pepe Lopez décide de porter son effort. D’ores et déjà assuré du titre, l’Espagnol veut mettre un point d’honneur à terminer la saison sur une victoire. Grâce à un superbe temps réalisé de nuit dans cette spéciale qui fera de nombreuses victimes dont Andrea Carella (sortie de route), Lopez relègue Jérémie Toedtli à plus de 24 secondes !

Ainsi, au terme du deuxième jour de course, Pepe Lopez possède 4 petites secondes d’avance sur son compatriote Efren Llarena, et plus de 10 secondes sur Jean-Baptiste Franceschi alors que Patrick Magnou recule au quatrième rang suite à une erreur dans la dernière spéciale du jour.

 

…mais part à la faute !

Bien décidé à récupérer le temps perdu la veille, Patrick Magnou est le plus matinal à l’aube de la troisième étape mais c’est finalement Efren Llarena qui fait la bonne opération au terme de l’ES11 en reprenant la place de leader. Dans cette spéciale, Pepe Lopez part à la faute. En tapant, Lopez endommage le train arrière de sa 208R2 et doit parcourir les les 32 kilomètres de l’ES12 au ralenti, ce qui anéanti toutes ces chances de victoire.

Dans le ‘chrono’ du Plan de la Tour, Jérémie Toedtli (CHL Sport Auto) s’impose et remonte sur la troisième marche du podium provisoire suite à l’abandon de Patrick Magnou (touchette).

Efren Llarena solide comme un roc

La derrière spéciale ne modifie en rien le classement et Efren Llarena remporte l’épreuve, là même où il avait débuté en 208 Rally Cup l’an dernier  ! Jean-Baptiste Fransceschi monte sur la deuxième marche du podium et termine seulement à 8s2 de l’Espagnol. Pénalisé par un début de course poussif, Jérémie Toedtli récupère le bronze et consolide sa troisième place finale au classement général.

 

Anthony Fotia (Sainteloc Racing) a réalisé une belle performance en concluant l’épreuve au quatrième rang. Il devance finalement Brandon Maïsano (Automeca), auteur de nets progrès ce week-end. Guillaume De Ridder complète le top 6 et devance Pepe Lopez, William Wagner (PH Sport), Sébastien Bédoret (Pit Stop) et Sam Taveneau (PH Sport).

 

Alors qu’ils se sont distingués par leur vitesse en début d’épreuve, Aki Sahila (CHL Sport Auto) et Matthieu Autiero (FB Rally) n’ont pas été récompensés, tous deux contraints à l’abandon suite à des sorties de route.

Ils ont dit : 

Efren Llarena : ‘C’était un très bon week-end, je suis bien sûr très satisfait de l’emporter sur cette épreuve très difficile où les conditions de route changeaient sans cesse.’

Jean-Baptiste Franceschi : ‘Je suis content de mon rallye. C’est très bien d’être à l’arrivée. Je n’ai pas de regret car j’ai vraiment tout donné !’

Jérémie Toedtli : ‘C’est formidable ! Nous avons fait de superbes spéciales dans des conditions très difficiles. C’était vraiment un rallye très compliqué et je suis satisfait de terminer sur l’année sur un podium car c’était l’objectif. En plus nous finissons à la troisième place de la ‘Cup.’

CLASSEMENT DU RALLYE DU VAR (7/7)*

1.Efren Llarena - Sara Fernandez en 2h33m55s5 (junior) - meilleur performeur

2.Jean-Baptiste Franceschi - Romain Courbon + 8s2 (junior)

3.Jérémie Toedtli - Alexandre Chioso + 1m04s2 (junior)

4.Anthony Fotia - Nicolas Laurent + 3m14s9 (junior)

5.Brandon Maïsano - Pierre Pebeyre + 3m22s6 (junior)

6.Guillaume De Ridder - Geoffrey Brion + 3m48s8 (junior)

7.Pepe Lopez - Borja Rozada + 5m11s0 (junior)

8.William Wagner - Antoine Paque + 7m09s4 (junior)

9.Sébastien Bedoret - Thomas Walbrecq + 9m25s2

10.Sam Taveneau - Clément Point + 16m14s0 (junior)

CLASSEMENT DE LA 208 RALLY CUP APRES LE RALLYE DU VAR (7/7)*

1.Pepe Lopez - 86 pts (junior)
2.William Wagner - 68 pts (junior)
3.Jérémie Toedtli - 59 pts (junior)
4.Andrea Carella - 47 pts
5.Patrick Magnou - 44 pts
6.Quentin Ribaud - 36 pts (junior)…

* sous réserve des vérifications finales et sous réserve de validation par Peugeot Sport

 

 

Dans la même rubrique

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus X