CEDRIC DE CECCO : « UN CHASSIS EXTRAORDINAIRE »12/03/2015 - 09:06

1185 Vues
PEUGEOT 208 RALLY TROPHY BELUX 2015 06 mars 2015

Pour la 3e année consécutive, le Peugeot 208 Rally Trophy va enrichir le paysage des compétitions belges de ses bagarres intenses. La première des cinq manches aura lieu ce week-end à l’occasion du Spa Rally. C’est ce week-end, dans le cadre du Spa Rally, que débute le Peugeot 208 Rally Trophy Belux. Cette course dans la course sera riche de cinq manches. Outre l’épreuve spadoise, le Trophy passera également par le Rallye de Wallonie (2/3 mai), le Geko Ypres Rally (26/27 juin), l’Omloop van Vlaanderen (4/5 septembre) et le Rallye du Condroz (7/8 novembre). Quatre équipages sont inscrits à l’épreuve inaugurale dans la région de Spa : Cédric De Cecco et Jérôme Humblet comptent bien jouer un rôle en vue mais ils devront sans aucun doute batailler ferme contre Stijn Pacolet et Bart Sagaert, Polle et Sil Geusens et Steven Dolfen et Kurt De Dejonghe.

 

DeCeccoC

 

C’est avec plaisir que je rempile dans le Trophy tant je me suis régalé au volant de la 208 R2 en 2013, raconte celui qui habite à une quarantaine de kilomètres du QG spadois. A vrai dire, je n’ai jamais cessé d’être bluffé par le châssis incroyablement efficace de cette Peugeot. Sans aucun doute, il pourrait supporter une centaine de chevaux supplémentaires. Mais sa cavalerie est amplement suffisante pour la catégorie R2, par définition à la portée du plus grand nombre de pilotes amateurs.

 

Pacolet

 

La 1ère des cinq manches du Peugeot 208 Rally Trophy Belux proposera, vendredi et samedi, un savant dosage de spéciales mythiques et de nouveaux tronçons. Le tout saupoudré de portions de terre où la motricité des lionnes survitaminées devrait faire merveille. Malgré une concurrence redoutable, De Cecco ne cache pas ses ambitions… « Je vais tenter de remporter cette épreuve, bien sûr. Et je vais aussi voir comment cela se passe parmi les deux roues motrices. Sur papier, il est impossible de rivaliser avec les voitures de la catégorie R3 mais le rallye n’est pas une science exacte », sourit-il.

Dans la même rubrique

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus X