ERC- Kenotek Ypres Rally (23-25 juin) : La manche mythique…16/06/2016 - 14:39

185 Vues
Peugeot Belgique 22 septembre 2016

 

Kris Princen, Peter Kaspers et la Peugeot 208 T16 font partie des candidats à la victoire à Ypres, ce week-end. Face à une concurrence redoutable, sur des routes truffées de pièges, les représentants de Peugeot Belgique-Luxembourg savent que l’issue de la course sera particulièrement indécise.

Princen

Les rallymen sont comme les étudiants : ils doivent produire un dernier gros effort avant de profiter des vacances. L'examen s'annonce long : au total, pilotes et copilotes devront briller tout au long des 17 étapes spéciales du programme étalé sur deux journées intenses. Chacun sait que le parcours dessiné dans le Westhoek est l'un des plus compliqués à assimiler même s'il a bien évolué ces dernières années.

Il est un fait que les routes sont moins bosselées qu’il y a quinze ans, souligne Kris Princen. Voilà qui rend un peu moins délicate l’adaptation des pilotes qui débarquent à Ypres pour la première fois. Par contre, j’ai remarqué  que le nouvel asphalte offre moins d’adhérence. Je ne dois pas vous expliquer la patinoire sur laquelle on va se produire si, d’aventure, les vannes célestes s’ouvrent en grand en ce mois de juin pourri. Avec ce piment supplémentaire qui rend l’épreuve flandrienne corsée : les routes sont étroites et n’offrent guère le droit à l’erreur. Une glissade un peu trop prononcée et c’est le séjour garanti dans un fossé profond. Comme la concurrence sera redoutable, cela signifiera aussi la fin du combat du pilote fautif pour les premières places.

Princen

Cette perspective n’émousse pas, cependant, la motivation de Kris et Peter.

Il est clair qu’un excellent résultat à Ypres est synonyme de saison réussie, souligne le pilote de Peugeot Belgique-Luxembourg. Cette épreuve constitue l’une des manches mythiques du FIA European Rally Championship. A l’échelle belge aussi, c’est l’un des rendez-vous les plus médiatisés. Et puis... Il règne une telle ambiance sur la grand-place et sur les petites routes du Westhoek qu’à chaque instant, on veut donner le meilleur de soi.

Princen

Avant la trêve estivale, Princen et Kaspers ont préparé l’examen dans le Westhoek avec minutie :

Par deux fois, nous avons testé la Peugeot 208 T16, explique le pilote. Pas loin de Maubeuge puis à Alveringem, nous avons défini les meilleurs réglages, notamment sous la pluie. Nous abordons le Kenotek Ypres Rally dans un excellent contexte mais tant de choses peuvent se passer !

Comme l’an dernier, cette 6e manche du championnat de Belgique débutera, ce jeudi, par une spéciale qualificative qui déterminera l’ordre des départs du lendemain. Vendredi, les concurrents s’élanceront du cœur d’Ypres à 16h15 pour disputer sept étapes chronométrées. Ils reviendront au parc fermé à partir de 22h53. Samedi, la course débutera dès 10h20 pour finir à 22h33. Dix étapes spéciales sont au programme.

Dans la même rubrique

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus X