ERC / Rally Liepāja (7-8 février) / Gino Bux : « C’est juste magique »06/02/2015 - 16:06

737 Vues
Rally Liepāja (Peugeot Belgique) 06-09 février 2015

C’est à Gino Bux et Eric Borguet que revient l’honneur d’entamer le programme 2015 du RACB National Team. Sur les routes enneigées de Liepaja, en Lettonie, nos représentants évolueront sur une 208 R2 soutenue par Peugeot Belgique-Luxembourg. But de ce premier déplacement : marquer des points dans le championnat FIA ERC Junior. Après une première saison passée à arpenter les étapes spéciales du championnat d’Europe, Gino Bux et Eric Borguet pensaient avoir découvert tous les types de revêtements.

 

Bux_Borguet_02

 

C’était sans compter sur le Rally Liepaja qu’ils disputent ces samedi et dimanche…

C’est à nouveau le dépaysement complet, sourit le pilote de la Peugeot 208 jaune. Le parcours emprunte des chemins de terre qui sillonnent forêts et campagnes lettonnes. Parfois, c’est très large, très rapide façon Finlande. Puis, d’un coup, on emprunte une section plus étroite, plus technique. La terre est recouverte d’une petite couche de neige. On utilise des pneus à clous qui répondent à la réglementation du rallye de Suède. Faut-il ajouter que je n’ai jamais piloté une voiture dans un tel contexte ?

 

Bux_Borguet_01

 

Un constat qui n’empêche pas le représentant du RACB National Team d’apprécier cette manche d’ouverture du FIA ERC Junior sur fond de mer Baltique. « Les routes sont superbes, c’est juste magique d’évoluer dans ces forêts saupoudrées de blanc. » Pour mieux appréhender l’épreuve, Gino et Eric ont participé à une séance d’essai avant d’entamer les reconnaissances. « La soixantaine de kilomètres parcourus au volant de la Peugeot 208 R2 m’ont permis de comprendre à quel point le grip des pneus à clous est important », précise Gino. « Quel régal d’embarquer la voiture dans un long travers sans tourner le volant. Tout au long de la séance, nous avons balayé quelques réglages. Il me reste beaucoup de choses à assimiler sur ce type de terrain même si Stéphane Lefèbvre, le champion Junior en titre, nous a donné de précieux conseils. » Le fait que cette épreuve risque d’être une affaire de spécialistes locaux incite Gino à une relative réserve. « Ce rallye constitue l’une des deux découvertes de notre programme de six courses en FIA ERC Junior. J’ai évidemment envie de bien faire mais je veux également penser au championnat en marquant des points. Pour y parvenir, il faudra hausser le rythme progressivement. » Cet après-midi, la spéciale qualificative déterminera l’ordre de passage sur la route parmi les juniors.

Nous serons sans doute confrontés à des revêtements différents, remarque Eric Borguet. La couche de neige est mince. Le passage des voitures devant nous et spécialement des tractions intégrales mettra la terre à nu par endroits. On va donc devoir composer avec de la terre, de la neige fraîche et de la neige damée. Quant aux murs de neige, ils sont bien trop fragiles pour qu’on puisse s’y appuyer.

La cérémonie de départ aura lieu ce soir. Samedi, 114,02 km chronométrés sont au programme des 5 spéciales. Dimanche, les six secteurs totaliseront 93 km contre la montre.

Dans la même rubrique

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus X