Etape 3 : Sainz quatrième pour le Team Peugeot Total07/01/2015 - 10:35

824 Vues
Etape 3 : San Juan - Chilecito 06 janvier 2015

Lors de cette troisième étape du Dakar 2015, la toute nouvelle PEUGEOT 2008 DKR a continué à progresser aux mains de l’équipe de pilotes la plus capée. Comparé à la longue spéciale d’hier, le parcours d’aujourd’hui était plus clément. Les 284 kilomètres parcourus ont amené les concurrents jusqu’à Chilecito, près de la frontière chilienne. Après la spéciale si exigeante de la journée précédente, Carlos Sainz, Stéphane Peterhansel et Cyril Despres ont surmonté leur fatigue pour attaquer la troisième journée de ce Dakar. Quoique difficile, l’épreuve d’aujourd’hui présentait l’avantage de se terminer tôt, ce qui a permis aux équipages de se détendre et de préparer la journée de demain au bivouac de Chilecito.

P-20150106-00047_HiRes JPEG 24bit RGB News

Le parcours d’aujourd’hui représentait tout de même un gros défi avec des routes dégagées et rapides typiques du Dakar qui avaient le bon goût de traverser l’une des plus belles régions d’Argentine. Malgré ces paysages saisissants, les pistes poussiéreuses ont réservé aux concurrents de jolies difficultés avant de se diriger vers le Chili, demain. La légende des rallyes Carlos Sainz, qui attaquait cette étape depuis la sixième place, a continué sa progression avec fiabilité et rapidité aujourd’hui. L’Espagnol a été en mesure d’augmenter son rythme et de finir à la quatrième place de la spéciale ce qui lui permet d’améliorer sa position au classement général où il apparaît désormais aussi à la quatrième place. « Je suis très content car, de toute la journée, nous n’avons pas eu de problème avec la voiture et nous sommes parvenu à trouver un bon tempo dans la spéciale et nous voilà !, lâche-t-il, enthousiaste. J’ai adoré : une journée de course de plus et nous sommes toujours en bonne position ! »

AUTO - DAKAR 2015 PART 1

Le Français Stéphane Peterhansel était le septième plus rapide aujourd’hui après une étape sans encombre qui a permis d’augmenter le kilométrage de sa jeune monture. « Globalement ça a été une bonne journée, mise à part la poussière, déclarait-il à l’arrivée. Etant donné que nous sommes partis seizième ce matin, ça a été plutôt difficile. J’ai néanmoins réussi à doubler quelques concurrents au début mais, par la suite, notre visibilité était vraiment très réduite. Ce fut une spéciale plus courte et plus facile qu’hier et la performance est bonne. Nous avons pu vérifier que nous sommes très rapides dans les longues lignes droites et un petit peu moins dans les sections plus étroites avec de la végétation ». Grâce à cette performance, le Français pointe maintenant 16e du classement général. « Montrer un potentiel tel que celui que nous affichons jusque-là est très encourageant ! », conclue-t-il.

AUTO - DAKAR 2015 PART 1

Les progrès de Cyril Despres sont encore plus spectaculaires comme l’illustre sa quatorzième place du jour, la meilleure des trois derniers jours. Elle lui permet de remonter à la 20e place au général. « J’ai aimé cette spéciale, confie-t-il. J’ai vraiment eu de bonnes sensations avec la voiture. Je sais que j’ai beaucoup à apprendre mais, par chance, j’ai un très bon copilote qui m’aide beaucoup. J’essaie d’adapter mon cerveau à la mentalité que requiert le pilotage d’une auto. Dans toutes les zones dangereuses ou cassantes, il est possible d’aller deux fois plus vite avec une voiture qu’au guidon d’une moto ! Mais il y a d’autres endroits, particulièrement les freinages et les virages serrés, où à l’inverse les motards passent deux fois plus vite que les voitures. Assimiler cette approche est mon défi mais j’en apprends tous les jours un peu plus ! »

P-20150106-00048_HiRes JPEG 24bit RGB News

A l’issue de cette troisième étape, Bruno Famin est très positif :

Nous quittons l’Argentine avec Carlos qui se rapproche du podium et avec deux voitures en train de gagner du terrain : c’est une véritable satisfaction considérant le peu d’essais que nous avons réalisés avant de venir en Amérique du Sud. Evidemment, nous sommes parfaitement conscient de la longue route et des difficultés croissantes qui nous attendent mais nous avons néanmoins trois voitures en bonnes positions et nos trois pilotes font un travail exceptionnel. Nous poursuivons avec l’approche humble qui est la notre : la route est longue et le désert de l’Atacama qui nous attend demain sera un gros morceau à négocier.

AUTO - DAKAR 2015 PART 1

Etape 4 (Chilecito-Copiapo), mercredi 7 janvier à 6 h14 heure locale. 909 km dont 315 km de spéciale.

Classement général après l’étape 3 :

1. Nasser Al-Attiyah (QAT)/Matthieu Baumel (F) Mini
9hr 21min 26sec

2. Giniel de Villiers (RSA)/Dirk von Zitzewitz (D) Toyota
9h 26min 44sec

3. Orlando Terranova (ARG)/Ronnie Graue (ARG) Mini
9hr 39min 41sec

4. Carlos Sainz (E)/Lucas Cruz (E) Peugeot 2008 DKR
9hr 40min 58sec

5. Yazeed Al-Rahji (SAU)/Timo Gottschalk (D) Toyota
9hr 41min 34sec

6. Krzysztof Holowczyc (PL)/Xavier Panseri (F) Mini
9hr 46min 50sec

7. Erik van Loon (NL)/Wouter Roesegar (NL) Mini
9hr 49min 09sec

8. Bernhard Ten Brinke (NL)/Tom Colsoul (B) Toyota
9hr 57min 48sec

9. Carlos Sousa (P)Paulo Fiuza (P) Toyota
10h 03min 18sec

10. Christian Lavieille (F)/Pascal Maimon (F) Toyota
10hr 05min 04sec

16. Stéphane Peterhansel (F)/J-P Cottret (F) Peugeot 2008 DKR
10hr 34min 15sec

20. Cyril Despres (F)/Gilles Picard (F) Peugeot 2008 DKR
10hr 51min 37 sec

 

Dans la même rubrique

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus X