Etape 1 : Le Team Peugeot-Total attaque le Dakar en douceur05/01/2015 - 10:56

1179 Vues
Etape 1 : Buenos Aires - Villa Carlos Paz 04 janvier 2015

A l’issue de cette étape inaugurale du Dakar 2015 – et première spéciale disputée sur un Dakar depuis 1990 pour le Team Peugeot Total- les trois PEUGEOT 2008 DKR ont rejoint sans encombre le bivouac de Villa Carlos Paz. Les trois pilotes ont négocié avec succès les 175 km de spéciale, suivis par la plus longue liaison de tout le rallye avec 519 kilomètres à parcourir ensuite. Le nom de Villa Carlos Paz est familier aux amateurs de rallye car cette ville accueille depuis de nombreuses années la manche argentine du championnat du monde des rallyes. Certaines des pistes utilisées pour le Dakar forment d’ailleurs une partie du parcours du Rallye d’Argentine. Celles qu’ont empruntées les concurrents aujourd’hui offraient d’ailleurs une grande variété de difficultés avec des sections dégagées et rapides mais aussi des portions plus serrées et techniques. Pour ses débuts, l’objectif du Team Peugeot Total est principalement de ramener les voitures à l’arrivée à Buenos Aires le 17 janvier prochain, après avoir déjoué les pièges d’un parcours ardu de près de 9000 kilomètres à travers l’Argentine, le Chili et la Bolivie.

AUTO - DAKAR 2015 PART 1

La toute nouvelle PEUGEOT 2008 DKR, propulsée par un moteur diesel de 3 litres équipé de deux turbos, n’a pas rencontré le moindre problème lors de sa première journée de compétition, ce qui offre à ses trois pilotes de tangibles signes d’encouragement face à cette aventure semée d’embuches. Alors que le Team Peugeot Total passe de la compétition la plus courte – l’assaut victorieux vers le sommet de Pikes Peak en 2013- à l’épreuve la plus longue du calendrier international, le défi contre les éléments n’a jamais été aussi grand. Double champion du monde des rallyes, Carlos Sainz mène le trio PEUGEOT en pointant à la huitième place de la spéciale du jour et du classement général. « Je suis content. C’est un bon début, a déclaré le vainqueur du Dakar 2010. Notre objectif était de franchir cette première spéciale sans problème et c’est que nous avons fait. Nous avons été en mesure d’évaluer notre rythme et il est bon, même si la spéciale d’aujourd’hui n’était pas idéale pour notre voiture à deux roues motrices ». Deux places derrière Carlos, au dixième rang, apparaît Stéphane Peterhansel, le recordman de victoires au Dakar avec onze succès. Malgré ce prestigieux palmarès, le Français reconnaît avoir été en proie à une certaine fébrilité avant le départ. « C’est vrai : j’étais un peu nerveux, concède-t-il. Pour nous, tout était nouveau : premier départ, première spéciale, et puis nous n’avions encore jamais roulé sur ce type de terrain auparavant. Mais ce fut une bonne surprise : notre allure est bonne, particulièrement notre vitesse de pointe ».

P-20150104-00156_HiRes JPEG 24bit RGB News

Le « petit nouveau » Cyril Despres, dispute son premier Dakar en voiture après avoir remporté cinq fois l’épreuve en moto. Il a terminé son baptême du feu à la 33e place, sans rencontrer de soucis. « J’ai encore beaucoup à apprendre mais j’ai les meilleurs professeurs que l’on puisse imaginer et c’est un privilège unique, se réjouit-il. Je conduis à mon rythme, sans brûler les étapes ». Le directeur du Team Peugeot-Total Bruno Famin, qui évolue en terrain de connaissance puisqu’il a œuvré sept ans pour le compte de PEUGEOT Argentine, apprécie ce début de course : « Nous avons déclaré que nous appréhenderions ce rallye étape par étape. En voilà une de franchie. Il s’agissait davantage d’un copieux prologue et bien d’autres obstacles nous attendent. Il est bien trop tôt pour tirer la moindre conclusion, d’autant que la spéciale d’aujourd’hui n’était pas vraiment favorable aux caractéristiques de notre voiture. Nous sommes toutefois satisfaits de ce premier jour avec les trois voitures. Stéphane a été victime d’une crevaison à l’arrière-droit, nous permettant ainsi de confirmer le bon fonctionnement du système de gonflage automatique. Demain, l’étape sera plus sélective avec une longue spéciale qui s’annonce comme un véritable test ».

AUTO - DAKAR 2015 SCRUTINEERING

Etape 2 (Villa Carlos Paz-San Juan) : lundi 5 janvier à 8:02 am en heure locale. 1458 km dont 518 km de spéciale.

Résultats après l’étape 1 :
1 Nasser Al-Attiyah (QAT)/Matthieu Baumel (F) Mini (1hr 12min 50sec)
2 Orlando Terranova (ARG)/Ronnie Graue (ARG) Mini (1hr 13min 12sec)
3 Robby Gordon (USA)/Johnny Campbell (USA) Hummer (1hr 13min 54sec)
4 Giniel de Villiers (RSA)/Dirk von Zitzewitz (D) Toyota (1h4 14min 02sec)
5 Krzysztof Holowczyc (PL)/Xavier Panseri (F) Mini (1hr 14min 06sec)
6 Emiliano Spataro (ARG)/Benjamin Lozada (ARG) Renault (1hr 14min 08sec)
7 Bernhard Ten Brinke (NL)/Tom Colsoul (B) Toyota (1hr 14min 28sec)
8 Carlos Sainz (E)/Lucas Cruz (E) Peugeot 2008 DKR (1hr 14min 56sec)
9 Erik van Loon (NL)/Wouter Roesegar (NL) Mini (1hr 15min 10sec)
10 Stéphane Peterhansel (F)/J-P Cottret (F) Peugeot 2008 DKR (1hr 15min 25sec)
33. Cyril Despres (F)/Gilles Picard (F) Peugeot 2008 DKR (1hr23min29 sec)

Dans la même rubrique

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus X