LE TEAM PEUGEOT TOTAL BOUCLE SON DERNIER TEST PRÉPARATIF ; LA ‘DREAM TEAM’ EST PRÊTE POUR LE DAKAR 2018 !31/10/2017 - 12:12

827 Vues
Dakar 2017 24-14 janvier 2017

De retour d’une septième et ultime séance d’essais au Maroc, le Team PEUGEOT Total – qui a trusté les trois premières places du podium du Dakar 2017 – est désormais prêt pour la prochaine édition du rallye-raid le plus éprouvant au monde, qui se déroulera en Amérique du Sud du 6 au 20 janvier 2018. Stéphane PETERHANSEL/Jean Paul COTTRET, Sébastien LOEB/Daniel ELENA, Carlos SAINZ/Lucas CRUZ et Cyril DESPRES/David CASTERA s’aligneront au départ du Dakar 2018 au volant de la toute nouvelle lionne de course : la PEUGEOT 3008DKR Maxi.

En janvier prochain, les 4 équipages de la ‘Dream Team’ PEUGEOT aborderont un périple d’environ 10 000 kilomètres à travers le Pérou, la Bolivie et l’Argentine. Au programme : 15 étapes, des terrains variés composés de dunes, cols andéens hauts-perchés et paysages désertiques, et des conditions météorologiques extrêmes. Le parcours officiel du Dakar 2018 sera révélé par l’organisateur – A.S.O. – le 22 novembre prochain.


Si la composition du Team PEUGEOT Total reste inchangée pour le Dakar 2018, la voiture de course a subi de profondes évolutions destinées à optimiser les performances. L’équipe technique de PEUGEOT SPORT a oeuvré pour rendre la lionne encore plus fiable face au défi qui l’attend ! L’architecture de la nouvelle PEUGEOT 3008DKR Maxi est calquée sur celle du SUV PEUGEOT 3008 de série, élu ‘Voiture de l’Année 2017’, avec un moteur 3 litres bi-turbo et 2 roues motrices. La modification la plus visible porte sur les voies, qui ont été élargies de 20cm, dans le but d’améliorer la stabilité. Les suspensions ont été révisées afin de rendre la voiture plus facile à piloter.


Tous les 4 pilotes et co-pilotes ont activement participé au programme d’essais, qui a permis à la PEUGEOT 3008DKR Maxi d’accumuler plus de 18 000 kilomètres cette année, au Maroc, au Portugal et en France. Ils sont cependant conscients que le nouveau règlement technique ne joue pas en leur faveur. En effet, le poids minimum imposé à la PEUGEOT a été augmenté, tandis que les voitures des adversaires ont été allégés, tout en bénéficiant d’une plus grande liberté dans d’autres domaines. Mais comme il est coutume de le dire, la plus grande difficulté du Dakar résidera également dans la physionomie de l’épreuve elle-même.


À eux seuls, les 4 équipages de la ‘Dream Team’ PEUGEOT ont accumulé, sur 2 ou 4 roues, pas moins de 19 victoires absolues et 148 victoires d’étape, qui en font la formation la plus capée de l’histoire du Dakar. Malgré ce palmarès, PEUGEOT reste humble au moment d’aborder la 40ème édition de ce grand classique de rallye-raid - la 10ème en Amérique du Sud - que PEUGEOT a remporté 6 fois : son tout premier succès remontant à 1987 avec la PEUGEOT 205T16 Grand Raid.



ILS ONT DIT...


Bruno FAMIN, Directeur de PEUGEOT SPORT

« Jusqu’ici, les modifications que nous avons apportées à la 3008DKR Maxi se sont révélées efficaces, mais le Dakar est toujours un voyage vers l’inconnu, ne serait-ce qu’en raison de la variété des terrains et des difficultés qui font partie de son ADN. De plus, nous avons eu une nouvelle démonstration de la forme de nos adversaires, lors du récent Rallye du Maroc. Cela dit, les ingénieurs de PEUGEOT SPORT n’ont cessé de travailler depuis l’arrivée du Dakar 2017 et je souhaite souligner l’extraordinaire esprit d’équipe qui règne au sein du Team PEUGEOT Total. Nous sommes ravis d’avoir pu engager les mêmes équipages que l’année dernière. Ils apportent l’équilibre parfait entre vitesse pure et expérience. Dans la mesure où il s’agira de notre dernière participation au Dakar, nous aurons à cœur de conclure ce programme stimulant sur une bonne note. Mais comme je le répète toujours, rien n’est joué d’avance. Le plus difficile, quand vous avez gagné, c’est de rééditer la victoire ! »


Stéphane PETERHANSEL, Pilote du Team PEUGEOT Total

« C’était une sensation extraordinaire de remporter à nouveau le Dakar en 2017 ! Cette victoire-là restera l’une des plus mémorables de ma carrière, en raison de la bagarre intense mais respectueuse qui nous a opposés à Sébastien et Daniel. Le problème c’est que plus on gagne, plus on veut continuer de gagner ! Cette année, le challenge promet d’être encore plus passionnant dans la mesure où il s’agit de la 40ème édition du rallye et de ma 29ème participation. Le Dakar m’apporte un certain équilibre : il s’agit d’un rituel qui vous occupe une année entière. On doit recharger ses accus, tout en se préparant à la fois physiquement et sur le plan mental. La tension commence à monter d’un cran à partir de septembre. Puis, en décembre, vous ne pensez plus qu’à partir et à avaler des kilomètres. C’est très grisant. Arrive enfin le moment du départ, un mélange d’excitation et de stress, et puis vous êtes à fond jusqu’à l’arrivée. C’est du pur plaisir de pouvoir courir dans ces paysages magnifiques, à bord d’une machine aussi incroyable. La PEUGEOT 3008DKR Maxi est tout simplement la meilleure voiture que j’ai conduite : la technologie qu’elle embarque, la beauté de ses formes, ses éléments en carbone, sans oublier sa fiabilité, sa performance et le plaisir qu’elle offre au volant, …. L’objectif de tout le monde, au sein du Team PEUGEOT Total, est de faire gagner PEUGEOT une nouvelle fois et de conclure ainsi ce programme en beauté. »


Sébastien LOEB, Pilote du Team PEUGEOT Total

« Je suis très satisfait de la vitesse à laquelle nous nous sommes adaptés à cette discipline, même si nous aurions besoin d’être un peu plus réguliers afin de transformer cela en victoire. Tout au long de l’an passé – lors du Dakar 2017, du Silk Way Rally et du Rallye du Maroc – nous avons prouvé que nous faisons partie des meilleurs et que nous sommes proches du but. Cela dit, nous n’avons que 6 rallyes-raid à notre actif et, forcément, nous manquerons toujours d’un peu d’expérience par rapport aux autres… La PEUGEOT 3008DKR était déjà une excellente voiture mais, en tant que pilotes, nous ne cessons de demander davantage de performance. Les ingénieurs de Peugeot Sport ont repoussé les limites avec la nouvelle 3008DKR Maxi. Elle est non seulement fiable mais aussi capable d’aller partout, de tout encaisser. C’est un régal de la piloter, je me sens vraiment en confiance pour la pousser. Elle a évolué, tout comme Daniel et moi-même avons progressé aussi, en tous points. Le Dakar est, par définition, imprévisible et nous mettons toutes les chances de notre côté pour le gagner cette année. »


Cyril DESPRES, Pilote du Team PEUGEOT Total

« Mes préparatifs personnels pour le Dakar 2018 sont plus ou moins identiques au programme que j’ai suivi ces 17 dernières années, en mettant l’accent sur l’entraînement physique. Tout s’est très bien passé jusqu’ici et nos récents essais au Maroc ont confirmé le bon feeling que je ressens. Lorsque vous passez entre 6 et 8 heures par jour dans l’habitacle, être au meilleur de sa forme fait la différence. Suite à nos bons résultats au Dakar 2017, puis la victoire au Silk Way Rally cet été, nous attendons, avec David, beaucoup de cette édition 2018 du Dakar. Je suis ravi des progrès que nous avons accomplis d’année en année et je compte poursuivre sur cette courbe ascendante. L’an dernier, nous avons terminé à la 3 ème place, alors il n’y a que 2 façons de faire mieux cette fois-ci ! Nous avons l’impression que l’édition 2018 du Dakar sera un vrai rallye-raid, avec de la navigation difficile et des dunes au départ au Pérou. La complexité des étapes et la compétitivité de nos adversaires ajouteront à la difficulté. Je suis tombé éperdument amoureux de la nouvelle 3008DKR Maxi. Avec PEUGEOT, nous nous sommes rendus au Maroc tous les ans depuis 2014 et cette version « Maxi » est indéniablement la voiture la plus rapide que nous avons eue entre les mains. Je suis impressionné par sa stabilité, sa puissance et sa fiabilité. L’auto que nous avions pilotée au Silk Way Rally était déjà performante, mais celleci met la barre encore plus haute. Le travail des ingénieurs a été sans relâche et je suis très impatient de repartir en course ! »


Carlos SAINZ, Pilote du Team PEUGEOT Total

« Je me sens confiant. Les essais que nous avons effectués – notamment depuis le Rallye du Maroc – se sont tous très bien déroulés. Même si nous ne nous sommes pas imposés au Maroc, ce rallye aura été très positif, dans la mesure où il a révélé des problèmes qui auraient pu nous faire perdre beaucoup de temps au Dakar. Le rallye-raid nécessite une vraie régularité et je pense que nous avons su trouver le bon rythme au Maroc. Après tout ce travail, nous nourrissons de grands espoirs pour le Dakar. Notre préparation est toujours la même : dès septembre nous faisons le maximum pour nous aligner au départ avec la meilleure forme physique possible, prêts à aborder les hautes altitudes. Ces dernières années, nous avons toujours eu la vitesse nécessaire pour emporter le Dakar ; nous aurons juste besoin d’un peu plus de chance cette fois-ci. Je n’ai aucun doute sur la compétitivité, la vitesse et la fiabilité de la nouvelle PEUGEOT 3008DKR Maxi. Les domaines dans lesquels la 3008DKR pouvait être encore améliorée ont été évoqués dès le lendemain de l’arrivée du Dakar 2017, et cette nouvelle version est vraiment efficace. Le staff technique du Team PEUGEOT Total a réalisé un travail formidable et il me semble que l’ensemble de l’équipe, y compris les équipages, se sent encore plus serein qu’à ce stade l’an dernier. Tout est prêt, nous attendons désormais le départ au Pérou avec impatience. Le règlement a changé et les véhicules à quatre roues motrices auront quelques atouts supplémentaires cette année encore. Cela va nous compliquer la vie, bien sûr, mais j’ai une confiance absolue dans les qualités de notre équipe ! »


Dans la même rubrique

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus X