LES PEUGEOT 3008DKR ENTRENT DANS LA COURSE02/01/2017 - 23:21

1541 Vues
Dakar 2017 02-14 janvier 2017

 

Le Team Peugeot Total a abordé avec prudence la première étape du Dakar 2017, où il y avait plus à perdre qu’à gagner,  s’assurant de rallier l’Argentine sans encombre avec quatre équipages dans le Top 12.

P-20170102-00435_HiRes JPEG 24bit RGB News

 

♦ La première étape de ce Dakar 2017 aura été une courte mise en jambe où seuls 39 kilomètres ont été chronométrés. Après cette section disputée sur une piste étroite, les quatre PEUGEOT 3008DKR ont quitté, comme tous les concurrents, le Paraguay pour mettre cap au sud direction l’Argentine et plus précisément Resistencia où se tient le premier vrai bivouac de ce rallye.

 

♦ Cette incursion du Dakar dans un trentième pays hôte a beau avoir été courte, elle s’est avérée intense. Tous les équipages du Team Peugeot Total ont en effet souligné le caractère piégeux de ces premiers kilomètres comptant pour le classement et l’essentiel pour la Dream Team française était de ne pas rencontrer de problème.

 

♦ Comme le stipule le règlement, le classement de cette première spéciale  déterminera l’ordre de départ de l’étape de demain, Les PEUGEOT 3008DKR seront les 4e, 6e, 8e et 12e voitures à s’engager dans les 803 km (dont 275 chronométrés) de la spéciale qui reliera Resistencia à San Miguel de Tucumàn.

P-20170102-00418_HiRes JPEG 24bit RGB News

TYPOLOGIE TERRAIN : pistes étroites et piégeuses, passages de gués.

DONNÉES MÉTÉO : temps et sec et chaud (34°).

VITESSE MOYENNE : 100 km/h.

VITESSE MAX  : 180 km/h.

 

Classement Étape 1 / Classement général provisoire après Étape 1

1. AL ATTIYAH Nasser (QAT) / BAUMEL Matthieu (FRA), Toyota Hi-Lux, 25 min 41 sec

2. PONS Xavier (ESP) / GARCIA Ruben (ESP), Ford, + 00 min 24 sec

3. ROMA Nani (ESP) / HARO Bravo (ESP), Toyota Hi-Lux, +00 min 29 sec

4. SAINZ Carlos (ESP) /CRUZ Lucas (ESP), PEUGEOT 3008DKR, + 00 min 33 sec

5. DE VILLIERS Giniel (ZAF) / VON ZITZEWITZ Dirk (ZAF), Toyota Hi-Lux, +00 min 41 sec

6. LOEB Sébastien (FRA) / ELENA Daniel (MC), PEUGEOT 3008DKR, + 00 min 55 sec

8. DESPRES Cyril (FR) / David CASTERA (FRA), PEUGEOT 3008DKR,   +01 min 14 sec

12. PETERHANSEL Stéphane (FRA) / COTTRET Jean-Paul  (FRA), PEUGEOT 3008DKR , + 01 min 34 sec

AUTO - DAKAR 2017 - PART 1

 

EN DIRECT DU BIVOUAC

 

Carlos Sainz (PEUGEOT 3008 DKR #304)

4e de l’étape / 4e au général

« Cette première spéciale s’est bien passée. Je n’ai pas rencontré de problème particulier. Le tracé n’était pas aussi facile que ça. Certaines sections étaient très étroites. D’autres étaient très bosselées aussi. Tout s’est bien passé au Paraguay et nous voilà déjà de retour en Argentine. Le public est habitué au Dakar et nous attend avec enthousiasme. »

 

Sébastien Loeb (PEUGEOT 3008 DKR #309)

6e de l’étape / 6e au général

« Ça va, ça s’est bien passé. J’ai trouvé que c’était une spéciale compliquée. Ce n’est pas trop mon style de spéciale, ni le type de terrain qui va bien à la voiture. C’était assez rapide, très étroit, beaucoup de cassant, de pièges, de cuvettes. Donc j’ai roulé sans prendre de risque. Une première étape ‘’prudente’’. »

 

Cyril Despres (PEUGEOT 3008 DKR #307)

8e de l’étape / 8e au général

« Ce fut une journée intense. C’est mon 17ème départ de Dakar, et certainement l’un des plus piégeux.

Dès les premières portions de la spéciale, pendant les trois premiers kilomètres, il était possible de perdre beaucoup de temps. Les pistes étaient très sinueuses dans des portions étroites rongées par les eaux. Le principal est de ne pas s’être fait piéger. La lecture du terrain des prochaines étapes s’annonce difficile au vu de la météo de ces derniers jours. C’est toujours plaisant de conduire la 3008 DKR, mais nous devons rester concentrés pour ne pas faire d’erreur. »

 

Stéphane Peterhansel (PEUGEOT 3008 DKR #300)

12e de l’étape / 12e au général

 « Cette petite spéciale m’a beaucoup fait penser au terrain du rallye brésilien de Sertoes. J’y suis allé de manière vraiment prudente. Cela fait quasiment six mois que je n’ai pas couru. Retrouver le rythme n’est pas évident. Je ne me suis pas senti hyper à l’aise et j’ai donc pris beaucoup de marge de sécurité. Beaucoup trop ! Il va falloir que je me réveille. Ouvrir la route, en étant dans les traces des quads, ne m’a pas aidé mais ce n’est pas très grave. Les écarts ne sont pas conséquents et l’important est que la voiture fonctionne bien.»

P-20170102-00435_HiRes JPEG 24bit RGB News

 

Suivre Peugeot Sport & le Team Peugeot Total sur le digital

SITE OFFICIEL www.peugeot-sport.com FACEBOOK Peugeot Sport
SITE MEDIA www.peugeot-media.com YOUTUBE peugeotsportofficial
TWITTER @peugeotsport INSTAGRAM @Peugeot

Dans la même rubrique

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus X