Les PEUGEOT 3008DKR prennent de la hauteur05/01/2017 - 02:22

1721 Vues
Dakar 2017 - Etape 3 04 janvier 2017

A l’issue d’une étape très sélective durant laquelle les équipages sont passés par le point le plus haut du rallye à 4900 m, la PEUGEOT 3008 DKR a signé son premier triplé en spéciale alors que les équipages Loeb/Elena, Sainz/Cruz et Peterhansel/Cottret s’emparent des trois premières places au classement général.

 

1

 

♦ Avec cette troisième étape, le Dakar a vu sa difficulté augmenter en même temps que l’altitude. Le parcours de ce jour était à la fois long (364 km de spéciale en deux sections) et éprouvant à plus d’un titre. Il a en effet réservé aux copilotes les premières difficultés de navigation alors que les machines ont dû composer avec les effets du manque d’oxygène.

 

♦ Parti prudemment au début du rallye, Stéphane Peterhansel s’est positionné dès le début de cette spéciale comme le fer de lance du Team Peugeot Total. Il remporte la spéciale et effectue un bond spectaculaire au classement général, passant de la 7e à la 3e place.

 

♦ Leader à l’issue de la deuxième étape, Sébastien Loeb a connu aujourd’hui une étape d’autant plus délicate qu’il ouvrait la route. Son évolution a été contrariée par une crevaison en début de deuxième partie mais il conserve néanmoins la tête du classement général, seulement 42 secondes devant Carlos Sainz.

 

♦ Les PEUGEOT 3008DKR ont franchi aujourd’hui (en liaison) le point le plus haut du rallye à 4960 m d’altitude. Si elle impacte directement le fonctionnement des moteurs, la raréfaction de l’air due à l’altitude se fait aussi sentir sur les organismes. Cyril Despres explique dans le podcast ci-joint quelle fut sa préparation.

 

AUTO - DAKAR 2017 - PART 1

 

TYPOLOGIE TERRAIN : montée en altitude, premières portions de hors-piste, traversées de rios

CONDITIONS DE PILOTAGE : navigation difficile, altitude éprouvante.

DONNÉES MÉTÉO : température de 3 à 32°, un peu de pluie et même de grêle au sommet.

VITESSE MOYENNE : 80 km/h

VITESSE MAXI : 182 km/h

 

AUTO - DAKAR 2017 - PART 1

 

 

CLASSEMENT ETAPE 3

  1. PETERHANSEL Stéphane (FRA) / COTTRET Jean-Paul (FRA), PEUGEOT 3008DKR, 04 h 18 min 17 sec
  2. SAINZ Carlos (ESP) /CRUZ Lucas (ESP), PEUGEOT 3008DKR, +01 min 54 sec
  3. LOEB Sébastien (FRA) / ELENA Daniel (MON), PEUGEOT 3008DKR, + 03 min 08 sec
  4. HIRVONEN Mikko (FIN) / PERIN Michel (FRA), Mini, + 03 min 57 sec
  5. DESPRES Cyril (FR) / David CASTERA (FRA), PEUGEOT 3008DKR , + 07 min 48

 

CLASSEMENT GENERAL PROVISOIRE APRES ETAPE 3

  1. LOEB Sébastien (FRA) / ELENA Daniel (MON), PEUGEOT 3008DKR, 6 h 54 min 56 sec
  2. SAINZ Carlos (ESP) /CRUZ Lucas (ESP), PEUGEOT 3008DKR, + 00 min 42 sec
  3. PETERHANSEL Stéphane (FRA) / COTTRET Jean-Paul (FRA), PEUGEOT 3008DKR, + 04 min 18 sec
  4. HIRVONEN Mikko (FIN) / PERIN Michel (FRA), Mini, + 09 min 38 sec
  5. ROMA Nani (ESP) / HARO Bravo (ESP), Toyota Hi-Lux, + 13 min 04 sec
  6. DESPRES Cyril (FR) / David CASTERA (FRA), PEUGEOT 3008DKR , + 15 min 25 sec

 

 

EN DIRECT DU BIVOUAC

Bruno Famin

« Bien sûr, c’est une excellente journée pour l’équipe ! Nous réalisons le triplé au niveau de la spéciale et nous occupons les trois premières places au classement général. Forcément, c’est flatteur et c’est très bien. Mais ce n’était que la première vraie étape de ce Dakar 2017 et il y en a encore 9 comme celle-là à parcourir. Donc, même si quelques-uns de nos concurrents ont eu des déboires  aujourd’hui nous devons rester concentrés et garder la tête froide, d’autant que les écarts dans le Top 12 restent faibles. La journée d’aujourd’hui nous a simplement offert un aperçu des difficultés à venir d’ici la fin du Dakar. »

 

Stéphane Peterhansel (PEUGEOT 3008DKR #300)
Vainqueur de l’étape / 3e au général

« C’est un très bon résultat global pour le Team Peugeot Total. En ce qui nous concerne, nous remportons la spéciale. Nous avons vu deux Toyota arrêtées en bord de piste, avec des problèmes. Du coup, la situation s’éclaircit. Nous n’avons pas rencontré de problème, pas la moindre erreur de navigation, pas le moindre arrêt. »

4

 

Carlos Sainz (PEUGEOT 3008DKR #304)
2e de l’étape / 2e au général

« C’était une étape vraiment sérieuse avec de multiples difficultés. Nous avons manqué un cap en première partie de spéciale et j’ai attaqué très fort lors de la seconde partie pour ne pas perdre le contact au classement général. Il était important de ne pas rencontrer de problème. L’écart au général est vraiment infime. Tout reste à faire. Il y a encore des détails à peaufiner. »

 

P-20161231-00060_News


Sébastien Loeb (PEUGEOT 3008DKR #309)
3e de l’étape / 1er au général

« Nous nous en sommes sortis indemnes ! Ce n’était pas évident. Dans la deuxième partie de la spéciale, nous avons été victime d’une crevaison et avons donc perdu deux minutes pour changer la roue. J’ai tapé une pierre que je n’avais pas vue. Nous étions revenus sur Nasser Al Attiyah mais nous avons perdu le contact avec lui à ce moment. Nous ne l’avons plus revu par la suite. »

5

Cyril Despres (PEUGEOT 3008DKR #307)
5e de l’étape / 7e au général

« Cette journée a mal commencé. Nous avons pris un gros choc sur un rocher en sortant d’une rivière, dans la poussière. Cela nous a refroidi. David a fait une bonne navigation. Notre rythme était bon mais à la fin de la première partie de spéciale, la direction a commencé à devenir très dure. En fait, nous avions percé le radiateur de fluide hydraulique. Nous avons donc dû bricoler pour shunter le radiateur pour repartir. Nous avons perdu deux minutes dans l’histoire car nous avons pointé en retard au départ de la seconde spéciale. »

 

AUTO - DAKAR 2017 - PART 1

 

SUIVRE PEUGEOT SPORT & LE TEAM PEUGEOT TOTAL SUR LE DIGITAL

SITE OFFICIEL www.peugeot-sport.com FACEBOOK Peugeot Sport
SITE MEDIA www.peugeot-media.com YOUTUBE peugeotsportofficial
TWITTER @peugeotsport INSTAGRAM @Peugeot

Dans la même rubrique

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus X