PEUGEOT 2008 DKR : En route vers la Chine…27/04/2015 - 16:24

5187 Vues
China Silk Road Rally (29 août-12 septembre 2015) 28 août 2015

 

Depuis l’arrivée du Dakar 2015, le Team Peugeot Total n’a pas relâché son effort. La feuille de route est bien remplie avec les nombreuses évolutions techniques, les séances d’essais et désormais la participation au China Grand Rally (29 août – 12 septembre 2015).

Stage 9 : Stéphane Peterhansel

Le planning 2015 est bien chargé avec en ligne de mire l’épreuve reine des rallyes raid : le Dakar 2016, dont les grands axes du parcours viennent tout juste d’être dévoilés « C’est conforme à ce que nous espérions. Nous allons débuter avec du sable au Pérou, une entame qui n’est pas sans nous déplaire ! Puis, beaucoup d’altitude et enfin les spéciales typées WRC où les 2 roues motrices ne sont pas toujours à leur avantage. Un parcours plus équilibré qu’en 2015. Dans tous les cas nous n’avons pas attendu ces informations pour travailler dans tous les compartiments du jeu ! » explique Bruno Famin, Directeur de Peugeot Sport.

Stage 10 : Stéphane Peterhansel

Des séances d'essais et une confiance en l'avenir

Moteur, suspensions, châssis, tous les domaines sont explorés et ont évolué. Dès le mois de février, des essais moteur ont été réalisés en région parisienne. Quelques semaines plus tard, c’est en Espagne à Saragosse que les 3 pilotes, Carlos Sainz, Stéphane Peterhansel et Cyril Despres ont enchainé les kilomètres au volant de la PEUGEOT 2008 DKR.

Nous avons programmé une séance par mois d’ici au Dakar 2016 », poursuit Bruno Famin. « Nous sommes confiants dans le concept et dans le potentiel d’évolution de la voiture mais la complexité vient une fois encore du timing qui est très serré. Notre programme d’essais et de développement est ambitieux. Nous savons que nous sommes attendus mais nous attendons aussi beaucoup de notre développement afin d’être en mesure de nous battre pour la victoire. Nous avons d’ores et déjà avancé sur la performance moteur mais aussi sur le poids. Nous allons travailler les suspensions dans le but d’augmenter la vitesse de passage sur les obstacles. Côté châssis, c’est la stabilité de la PEUGEOT 2008 DKR que nous voulons améliorer en augmentant la largeur des voies d’une vingtaine de centimètre et l’empattement d’autant. Cette dernière évolution majeure n’apparaitra que pour sur le Dakar 2016.

Stage 1 : Bruno Famin

Des essais et une course majeure dans le programme

Fin août et durant 15 jours, deux PEUGEOT 2008 DKR vont s’attaquer au China Grand Rally. Cette troisième édition longue d’environ 7000 kilomètres sera dévoilée en détail courant juin. Le Team Peugeot Total alignera deux équipages 100% français avec sur une voiture Stéphane PETERHANSEL et Jean-Paul COTTRET. Tous deux sont actuellement à Shanghai pour confirmer leur présence sur le China Grand Rally. L’autre PEUGEOT 2008 DKR sera emmenée par Cyril DESPRES désormais copiloté par David CASTERA. Cyril poursuit son apprentissage sur quatre roues en cumulant des participations au volant de différentes voitures. On a pu l’apercevoir en rallye sur une 208R2 mais encore en circuit sur 208 Racing Cup avant de le retrouver prochainement sur une RCZ Racing Cup, le tout entrecoupé de séances sur la PEUGEOT 2008 DKR !

AUTO - RALLYE TERRE DES CAUSSES 2015

Ils ont dit…

Stage 2 : Carlos Sainz

Carlos SAINZ :

 Nous avons démarré rapidement le développement 2016 et il le fallait car nous avons un gros travail pour faire évoluer la voiture. Nous avons déjà roulé en Espagne, où j’ai pu apprécier les quelques progrès sur le moteur,  et en ce moment au Maroc pour continuer le développement de fond. Mais j’attends avec impatience les grosses évolutions châssis pour gagner en confiance avec l’auto. Nous devons nous présenter au départ de la prochaine édition dans de meilleures conditions d’autant que le parcours présenté par ASO est à mon avis prometteur en termes de difficultés.

Stage 13 : Stéphane Peterhansel

Stéphane PETERHANSEL :

Après le Dakar, j’ai, comme à mon habitude, totalement déconnecté pour récupérer. Des débriefings aux premiers roulages, c’est allé très vite. A ce jour, j’ai participé à 3 séances d’essais. Le plan d’action est prometteur. En parallèle j’ai participé à des actions de promotion à Genève, à Vesoul et à Shanghai entre autre pour parler du China Grand Rally. Je suis super content de cet engagement parce qu’il est important de participer à des courses pour garder un bon niveau, rester performant. Quand on est pilote on a aussi besoin d’adrénaline, de sensations et d’émotions ! Mais je suis aussi très heureux de retourner en Chine car il y a une variété incroyable de terrains. J’avais beaucoup apprécié le Paris-Moscou-Pekin et le pays traversé d’ouest en est. Il y a un énorme potentiel de tracés. Je ne sais pas si allons emprunter les mêmes pistes mais une chose est certaine, ce sera un très beau rallye. Le CGR ne demande qu’à s’épanouir, à grandir et nous avons peut-être là une épreuve digne du Dakar…

Rest day (12/01/15) : Cyril Despres

Cyril DESPRES :

Depuis mon arrivée chez Peugeot, tout s’est passé très vite. Je ne savais pas à quoi m’attendre. Au retour du Dakar je me suis posé pour réfléchir, faire le tri et une remise en question. De là j’ai roulé sur la glace, sur circuit et j’ai l’impression d’avoir passé un cap lors des essais et de la course en voiture 0 au rallye des Causses sur une 208R2. J’ai remarqué que je manquais d’agressivité au volant. Je peux désormais le dire, je suis un pilote auto ! J’ai donc fait ma rentrée des classes au Maroc et j’ai passé une excellente première journée d’essais. Je me suis senti à l’aise dans la voiture. Je l’appréhende mieux. J’ai aussi roulé pour la première fois avec David. Gilles Picard pouvait m’accompagner uniquement sur le premier Dakar. Nous nous sommes trouvés avec David que je connais depuis 15 ans notamment de la moto.

Dans la même rubrique

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus X