RENCONTRES PEUGEOT SPORT 2014 / LE FESTIVAL DE NOGARO !18/05/2014 - 22:51

536 Vues
Nogaro 2014 17-18 mai 2014
Les 3 courses de 208 Racing Cup et la course du relais 208 remportent incontestablement la palme d’or ! Des scénarios incroyables, des " Happy-end" en séries. Ce week-end fut un vrai festival !

208 Racing Cup : la palme des meilleurs rôles !

Dès la divulgation de la liste des engagés du deuxième meeting de la saison des Rencontres Peugeot Sport, nombre de discussions tournaient autour de la présence de David Pouget, le champion 2013. Celui-ci précisait avec un grand sourire : « suite à l’absence de mon équipier des courses relais, j’avais envie de m’amuser avec mes copains. Mais ma priorité reste la RCZ Racing Cup ! »  À l’issue des séances d’essais qualificatifs, les Clairet Brothers et Yoann Baziret (Setup Racing) monopolisent les trois premières places au départ des trois courses : le cadet de la famille Clairet, Teddy, s’adjugeant la pole des courses 1 et 2 et Yoann Baziret celle de la course 3.  Au départ de la première course, Teddy Clairet réussit parfaitement son envol devant un Yoann Baziret très incisif. Jimmy Clairet contient David Pouget (GPA Racing) qui emmène dans sa roue Ludovic Bellinato (No Limit Racing). La mi-course est franchie quand Yoann Baziret doit céder successivement sous les assauts de David Pouget, Jimmy Clairet et Ludovic Bellinato. Impérial, Teddy Clairet remporte la première course de sa jeune carrière : « C’est super, mais ce fut très difficile et surtout très long ! ». Deuxième, le pigiste David Pouget, qui devance Jimmy Clairet, déclare : « Je me suis régalé, c’était compliqué, mais je me suis bien amusé ! ». Au pied du podium, Ludovic Bellinato précède Yoann Baziret finalement cinquième. Mickael Carrée (T2CM) termine sixième et Nicolas Ciamin, non content de remporter le classement « Lionceaux », prend une prometteuse septième place.   Dans la deuxième course Ludovic Bellinato nous offre un festival. Parti huitième, il remonte et dépasse un à un les sept pilotes qui le précédaient sur la grille. Très à l’aise dans les parties sinueuses et sur les freins, il exécute tour à tour Mickael Carrée, Kevin Ropars, Frédéric Blin, David Pouget, Yoann Baziret et les frères Clairet au prix de freinages improbables et de dépassements opportunistes notamment dans l’enchaînement de Caupenne ou à l’épingle de l’école.  Sur le podium, Ludovic Bellinato savoure pleinement son succès « C’était fin … Je suis parti sur un très gros rythme, c’était super propre. Sur la fin Jimmy a fait pas mal de petites erreurs ce qui m’a permis de le passer ». Deuxième, Yoann Baziret souligne l’âpreté des débats : « C’est dur … Ludovic et David roulent super bien, je me suis battu toute la course. Le niveau est terrible ». Troisième, David Pouget concrétise une course de vieux briscard où expérience et observation lui permettent de tirer son épingle du jeu. Derrière ces trois hommes, Jimmy Clairet précède son frère, Teddy, Kevin Ropars, Mickael Carrée, Xavier Guyonnnet (GP Compétition) et le jeune Nicolas Ciamin qui fête sa deuxième victoire au classement « Lionceaux » en montant sur le podium en compagnie de son équipier, professeur et «Boss» du No Limit Racing.  Au départ de la troisième et dernière course, Yoann Baziret réussit parfaitement son envol pour mener la course de bout en bout, sous la pression incessante de Jimmy et Teddy Clairet qui l’accompagnent dans cet ordre sur le podium. « Les courses sont infernales, c’est vraiment du bonheur d’en gagner une ce week-end ! » raconte le vainqueur. Au pied du podium, David Pouget précède Ludovic Bellinato, encore une fois bien remonté, Kevin Ropars, Mickael Carrée et Guillaume Maio (GM Sport). Nicolas Ciamin va chercher une nouvelle victoire dans le dernier tour au détriment de Nicolas Thevenot qui pensait bien faire mordre la poussière à l’incontestable leader du classement « Lionceaux » mais obligé de respecter un drive-through,. Course 1 : 1. Teddy Clairet, 2.David Pouget à 0’246, 3. Jimmy Clairet à 0'532, etc. Course 2 : 1. Ludovic Bellinato, 2 Yoann Baziret à 0’950, 3. David Pouget à 1'252, etc. Course 3 : 1. Yoann Baziret 2 Jimmy Clairet à 0'255, 3. Teddy Clairet à 0'699, etc. Championnat : 1. Jimmy Clairet 99 pts, 2. L. Bellinato 77 pts, 3. T Clairet 74 pts, etc.

RCZ Proto Spider Cup : La palme du meilleur pilote étranger !

Incontestable dominateur lors des 2 courses du premier rendez-vous de la saison sur le circuit du Val de Vienne, Oliver Freymuth confirme qu’il n’a pas traversé notre beau pays de part en part depuis l’Allemagne uniquement pour le plaisir. Avec deux nouvelles pole positions, il confirme sa suprématie en course 1 et course 2.  Oliver Freymuth domine la première course qu’il gagne haut la main devant Franck Jurado (Thiebe Auto)  et Adrien Chila (GM Sport). La quatrième place revient à Julien Ferrazzo (RDT Racing)  sous la menace de Frédéric Pigassou. Sixième, Alexandre Guesdon (Génération Stunt)  connaît une course mouvementée, perturbée dans un premier temps par des problèmes techniques intermittents et par l’obligation d’effectuer un Stop & Go pour non-respect du temps dans les stands, dans un second temps. Cela le contraint à effectuer deux remontées bien mal récompensées. Le duel entre les deux RCZ de Patrick Doumerc et Patrick Gau (GPA Racing) et celle de Jérôme Peyrat (HRC Compétition) tourne à l’avantage des premiers nommés.  La deuxième course est également une formalité pour Oliver Freymuth qui, à coup de records du tour, se ménage très rapidement une avance lui permettant de gérer parfaitement sa course. Parti dixième sur la grille et bien rodé aux remontées, Alexandre Guesdon au bout d’une course pleine de détermination, s’offre une magnifique deuxième place tout en panache. Troisième, Frédéric Pigassou (Génération Stunt) devance de peu Quentin Vaucher (HRC) et Frédéric Delpit (GM Sport). Laurent Fermaud permet au HRC Compétition de prendre sa revanche sur le GPA Racing en devançant cette fois la RCZ de Patrick Doumerc et Patrick Gau. Course 1 :.1 Oliver Freymuth 2 Franck Jurado à 14'165 3.Adrien Chila à 34'053, etc. Course 2 : 1 Oliver Freymuth 2 Alexandre Guesdon à 19'500 3 Frédéric Pigassou à 34'529, etc. Championnat : 1 Alexandre Guesdon 68 Pts 2 Frédéric Pigassou 55 Pts 3 Franck Jurado / Eric Wiart 41 pts, etc.

Course Relais 208 : La palme du meilleur scénario !

Avec 7 équipes en une demi-seconde, les essais qualificatifs de la course Relais 208 nous promettent 6 heures de suspense. C’est effectivement un spectacle haletant que nous ont offert les concurrents dès le départ pris sur un rythme de sprint.  Auteur de la pole, la 111 de Ludovic Philibert/Xavier Guyonnet (GP Compétition) se fait déborder par la 155 de Danick Rahard/David Henry/David Praschl (Danracing). Les premiers tours sont animés par la 195 de Ludovic Bellinato/Guy Counil (No Limit Racing) qui s’empare du commandement au 10ème tour. La première heure est marquée par la sortie de piste de la 213 de Thierry Blaise/Bruno Charra (New Team Compétition) dans Caupenne et par la touchette de la 215 de Bertrand Blonsard/Julien Obry (GPA Racing). À l’issue de la première heure de course, la 195 mène devant la 111 et la 108 de Yoann/Julien Baziret (Setup Racing).  Au premier tiers du parcours, la machine du No Limit Racing monte en puissance puisque derrière la n° 111 qui a pris le commandement, les 3 équipages franciliens sont en ordre serré avec la 195, devant la 495 de Nicolas Ciamin/Guillaume Blancardi et la 295 de Marc Fleurance/Sébastien Géhin. À mi-parcours, la 111 se maintient au commandement devant la triplette du No Limit Racing groupée en 7 secondes. Derrière eux, la 107 de Mickael Carrée/Guillaume Counil (T2CM) se tient en embuscade et la 449 de Julien Jacob/Stéphane Van Gelder (MRG Racing) longtemps dans le bon peloton, hypothèque ses chances en effectuant un tête-à-queue dans le très long droite de Caupenne et en y restant immobilisé de longues secondes. Plus loin, la 155 de Danick Rahard/David Henry (Danracing) poursuit sa remontée.  À moins de 2 heures de l’arrivée alors que tous les équipages ont effectué leur escale technique, les positions semblent figées pour les premiers. Mais des écarts minimes alliés à des stratégies quelque peu différentes nous promettent une fin de course palpitante.  Les évènements s’enchaînent. Tout d’abord c’est une folle bataille qui fait rage au sein du No Limit Racing dont les 3 voitures au bénéfice des arrêts au stand de la 111 pointent en tête à 1h30 de l’arrivée. La 495 mène la danse et la 195 qui était à moins d’une seconde de la 295, réussit un arrêt au stand extraordinaire ne dépassant le temps minimum que de 320 ‘’. Puis c’est la n° 177 de Mickael et Yannick Blanc (Gediracing) qui écope d’une pénalité pour une vitesse trop élevée en sortie des stands. La dernière heure est crispante tellement les performances sont proches entre les leaders. Les pilotes jettent leurs dernières forces dans la bataille, mais rien n’empêche Ludovic Philibert et Xavier Guyonnet (N°111 GP Compétition) de remporter une splendide victoire construite depuis la pole position. La grande famille du No limit Racing termine groupée dans un mouchoir de poche avec dans l’ordre la 195, la 495 et la 295 (Marc Fleurance/Sébastien Géhin) à 20 secondes des vainqueurs. Ils devancent la N°155 du trio Danick Rahard/David Henry/David Praschl (Danracing), la N° 177 de Mickael/Yannick Blanc (Gediracing) et la N° 139 de Olivier Milloux/Pierre Guillemin (Champagnolle) bien remontée depuis la 12ème place sur la grille. Avec un seul abandon sur sortie de piste, la 208 à une nouvelle fois démontrée toute sa fiabilité ! Course Relais 208 : 1. N° 111 Ludovic Philibert /Xavier Guyonnet (GP Compétition), 2. N°195 Guy Counil/Ludovic Bellinato (No Limit Racing) à 22'940, 3. N° 495 Nicolas Ciamin/Guillaume BLancardi (No Limit Racing) à 30’866, etc. Championnat Relais 208: 1. N° 111 Ludovic Philibert/Xavier Guyonnet (GP Compétition) 52 pts, 2. N°195 Guy Counil/Ludovic Bellinato (No Limit Racing) 50 pts, 3. N° 295 Marc Fleurance/Sébastien Géhin (No Limit Racing) & N° 495 Nicolas Ciamin/Guillaume Blancardi (No Limit Racing) 42 pts, etc.  

Youngtimers Cup : La palme de la meilleure stratégie !

  La 206 RCC n° 860 de Bertrand Pate /Guillaume Maio (GM Sport) domine une nouvelle fois l’heure de qualification. En 207, la n° 617 de Franck Labescat/Christian Philippon (Espace Racing) devance la n° 525 de Daniel Pregniard/Stéphane Blary (P&R Compétition) et la n° 532 de Bernard Castagne/ Emmanuel Gachiteguy (Condom Auto Sport). En 206, c’est la n° 801 d’Eric Ciciliani/ Fred Chapuis (Montbéliard) qui décroche la pole. C’est sous un soleil réchauffant la piste que les 33 voitures engagées en Youngtimers Cup prennent le départ. Les choses s’animent rapidement puisque le n° 851 Willy Guernes/Denis Andres (MRG Racing) écope d’un drive-through pour ne pas avoir respecté la route de course au moment du départ. La 206 RCC de Pate/Maio prend la course à son compte alors que, derrière, la hiérarchie semble s’établir naturellement. Peu de faits de course sont à déplorer dans la première moitié de l’épreuve si ce n’est une visite de bac à sable pour la n° 800 de la famille Salin (SRC) et la n° 817 Chaudron/Gautier/Querffurus (Gediracing).   Suite à une expertise de Michelin quant à l’usure prématurée des pneus avant gauche équipant les 206 A, la décision est prise par la direction de course, en accord avec les concurrents, de libéraliser les changements de ceux-ci pour des raisons évidentes de sécurité. À mi-course, alors que le n° 801 de Ciciliani/Chapuis (Montbéliard) écope d’un drive-through pour non-respect du temps dans les stands, le n° 544 de Pate/Maio (GM Sport) caracole en tête devant le n° 732 de Castagne/Gachiteguy (Condom Auto Sport), le n° 544 de Chotard/Chotard (Team Nantes) et le n° 617 de Labescat/Philippon (Espace Racing). À 90 minutes de l’arrivée, le n° 517 Duthil/Pruvot (Espace Racing) est à son tour invité à repasser dans les stands et perd ainsi environ 20 secondes pour avoir été trop rapide lors d’un arrêt au stand. Même sanction quelques instants plus tard pour le n° 804 de Frédéric et Antoine Manson (Team Bernard Racing). La fin de course approche et le classement confirme qu’il était judicieux de faire un long premier relais matinal avec des conditions de piste optimum. À ce petit jeu stratégique, Pate/ Maio glanent un deuxième succès de suite au volant de leur 206 RCC du GM Sport. En 207, la victoire revient à la n° 530 de Bernard Castagne/Emmanuel Gachiteguy (Condom Auto sport) qui précède la n° 317 de Franck Labescat/Christian Philippon (Espace Racing) et la n° 544 de Rolant et François Chotard (Team Nantes). En 206, la bagarre fut intense et le n° 844 de la famille Courtois (Azur Rent) l’emporte comme il y a un mois dans la Vienne. Deuxième et troisième, le n° 801 d'Eric Ciciliani/Fred Chapuis (Montbéliard) et le n° 851 de Willy Guernes/Denis Andres (MRG Racing) peuvent regretter le drive-through infligé et sans lequel ils auraient certainement mené la vie dure aux vainqueurs !   Course Youngtimers Cup : 1 N°860 Bertrand Pate / Guillaume Maio (206 RCC GM Sport), 2 N° 532 Bernard Castagne / Emmanuel Gachiteguy (1er 207 Condom Auto Sport), 3. N° 617 Franck Labescat / Christian Philippon (2ème 207 Montbéliard), etc.   Championnat Youngtimers Cup : 1 N°860 Bertrand Pate / Guillaume Maio (206 RCC GM Sport) 60 points, 2. N° 525 Daniel Pregniard / Stéphane Blary (20- Montbéliard) 40 Pts, 3. N° 617 Franck Labescat / Christain Philippon (207-Team Espace Racing) 40 Pts, etc.   Prochaine épreuve : les 12 et 13 Juillet à Magny-Cours

Dans la même rubrique

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus X