Rencontres Peugeot Sport : UN DEPART EN FANFARE !14/05/2014 - 02:12

394 Vues
Val de Vienne 2014 12-13 avril 2014
Plus de pilotes, plus de voitures, une première endurance de 6 heures pour les Relais 208 avec 26 lionnes au départ et 26 à l’arrivée… les Rencontres Peugeot Sport 2014 sont assurément un grand cru ! En 208 Racing Cup, Jimmy Clairet a réalisé la passe de 3 alors que les autres plateaux ont offert leur lot de surprises.

208 Racing Cup : Jimmy Clairet triple dose !

la 208 Racing Cup présente cette année un savoureux mélange d’habitués, de nouveaux venus et de «Lionceaux » attirés par la filière que Peugeot Sport a mis en place pour accompagner de jeunes pilotes vers la RCZ Racing Cup puis le GT FFSA. Ilona Bertapelle, Nicolas Thevenot, Dorian Guldenfels, Antony Jurado et le tout jeune Nicolas Ciamin (16 ans) ont donc décidé de se frotter aux expérimentés cadres de la 208 Racing Cup que sont les Ludovic Bellinato, Xavier Guyonnet ou Kevin Ropars, mais aussi à des nouveaux devenus très expérimentés comme Mickael Carré, Yoann Baziret ou les deux jeunes frères Clairet, Jimmy et Teddy. Les 3 séances chronos confirment que Yoann Baziret a rapidement assimilé le mode d’emploi de la 208 Racing Cup en décrochant la pole des courses 1 et 2. Jimmy Clairet, auteur de la pole de la 3ème course, prouve qu’il faudra compter cette saison avec lui et son frère, ainsi que sur Ropars, Guyonnet et Carrée qui occupent déjà les avant-postes. Au départ de la première course, Jimmy Clairet bondit  et s’empare du commandement devant Ropars, Baziret, Teddy Clairet, Bellinato et Carré. Habitué des bons départs, Bellinato continue sa remontée jusqu’à la 4ème place. Un regroupement général des 6 premiers, au 9ème tour, garantit un final explosif dont est écarté Baziret qui écope d’un drive-through. Au terme du douzième tour, le drapeau à damier salue la victoire de Jimmy Clairet devant Ropars, Bellinato auteur du meilleur tour, Teddy Clairet, Guyonnet et Carré. Jurado entre dans l’histoire des Rencontres en étant le premier vainqueur du classement « Lionceaux ».  Motivé, Jimmy Clairet ne se fait pas prier pour prendre le commandement de la deuxième course devant Bellinato, une nouvelle fois auteur d’un départ et d’un premier tour de haut vol. Derrière les deux leaders, la course est animée par le frère de Jimmy, Teddy, qui vient à bout respectivement de Ropars et de Guyonnet pour décrocher avec panache la dernière marche du podium. Chez les Lionceaux, Guldenfels, Ciamin et Jurado terminent dans un mouchoir de poche après une bagarre qui a duré jusqu’au dernier virage. Euphorique, Jimmy Clairet domine la troisième et dernière course du week-end devant un Yoann Baziret qui voit ainsi sa pointe de vitesse récompensée, et Guyonnet qui obtient un podium à l’expérience. La lutte des Lionceaux est encore une fois disputée et virile, et c’est le jeune Nicolas Ciamin qui signe par une belle victoire son entrée en sport auto. A retenir également les débuts très studieux de Ilona Bertapelle qui perpétue ainsi une belle tradition familiale de pilotes ! Course 1 : 1 Jimmy Clairet 2. Kevin Ropars à 0’525 3. Ludovic Bellinato à 2'710,etc Course 2 : 1 Jimmy Clairet 2 Ludovic Bellinato à 2’309 3 Teddy Clairet à 3'120, etc Course 3 : 1 Jimmy Clairet 2 Yoann Baziret à 2'847 3 Xavier Guyonnet à 3'321, etc Championnat : 1 Jimmy Clairet 62 pts 2 L. Bellinato 37 pts 3 T Clairet 32 pts, etc

RCZ Proto Spider Cup : Oliver Freymuth en patron !

Après avoir dominé les essais, Oliver Freymuth réussit son envol dans la première course, au nez et à la barbe de Pigassou et Guesdon. Irissou au volant du seul RCZ engagé se tient dans l’ombre de Jurado tout en contenant un Vaucher très pressant. Henseler fait connaissance avec le bac du Virage de la Ferme et y termine sa course. Les arrêts aux stands redistribuent les cartes puisque Guesdon s’empare du commandement devant Freymuth, Pigassou et Irissou qui roule pratiquement dans les temps des leaders. A 20 minutes de la fin, Oliver Freymuth reprend la tête de la course à Guesdon et s’en va cueillir sa première victoire de la saison. Guesdon deuxième et Pigassou troisième l’accompagnent sur le podium. Irissou remporte facilement la victoire en catégorie RCZ. La seconde course est un copier-coller de la première dont on retiendra des écarts plus serrés et la satisfaction d’Irissou qui aura ainsi emmagasiné une précieuse expérience qui lui sera utile dans 2 semaines au Mans pour ses débuts en RCZ Racing Cup. Course 1 :.1 Oliver Freymuth 2 Alexandre Guesdon à 0'576 3.Frédéric Pigassou à 20'406, etc. Course 2 : 1 Oliver Freymuth 2 Alexandre Guesdon à 0'370 3 Frederic Pigassou à 24'195, etc. Championnat : 1 Alexandre Guesdon 40 Pts 2 Frédéric Pigassou 30 Pts 3 Pierre-Cecil Irissou 24 pts, etc.

Relais 208 : 6 heures de Bonheur !

C’est la grande innovation de l’année dans l’organisation des Rencontres Peugeot Sport. La 208 Racing Cup remplace la 207 en course relais et la durée de celle-ci est portée à 6 heures ! 26 voitures sont au départ de cette première course version 2014... et 26 à l’arrivée, résultat d’une excellente fiabilité et de l’accueil unanime des pilotes qui ont pu croiser le fer à armes égales dans un excellent état d’esprit. Aux essais, la 315 du GPA Racing pilotée par David Pouget et Alexandre Albouy réalise la pole devant Ludovic Philibert et Xavier Guyonnet au volant de la N° 111 du GP Compétition. Suit l’armada No Limit Racing avec dans l’ordre la 495 des jeunes Ciamin et Blancardi, la 195 des moins jeunes Counil et Bellinato et la 295 des champions en titre des courses relais, Fleurance et Gehin. Le départ de ce long sprint de 6 heures se passe sans encombre hormis pour la n° 117 de Pruvot/Philippon/Labescat d’Espace Racing qui hérite d’un drive-through pour départ anticipé. Pendant la première heure, la hiérarchie des essais est scrupuleusement  respectée, mais sera perturbée après 1h30 de course par un Stop & Go infligé au leader pour non-respect du temps d’arrêt au stand. La 111 de Philibert/Guyonnet (GP Compétition) s’empare alors du commandement avec, dans ses roues, la 108 du Set Up Racing de Baziret/Blin/Thevenot qui optimisent au maximum leurs relais. A mi-course, il semble acquis que la victoire se jouera entre les 6 équipes de tête : Set-Up Racing, GPA Racing, GP Compétition et la triplette du No Limit Racing, qui sont tous groupés en 2 minutes. Après 3h30 de course, débute la période «d’escale» pendant laquelle chaque équipage doit repasser dans les stands pendant 9 minutes afin de procéder à diverses vérifications et changement de leurs pneus. Comme cette période doit être obligatoirement accolée à un relais, et donc prolongée des 3 minutes réglementaires, la grande question du jour est de savoir si tous les teams ont bien assimilé toutes les subtilités de ce règlement. Effectivement, toutes les équipes ont parfaitement géré ces contraintes puisque à la sortie de cette période « d’escale », aucune pénalité ne vient perturber la marche des principaux favoris à la victoire. Si le GPA Racing  (N° 315 Pouget/Albouy se montre intouchable et remporte la première course relais de l’ère 208, derrière, une lutte très intense oppose un peloton de furieux qui consacre sur le fil et sur la deuxième marche du podium, la N°195 du No Limit Racing pilotée par le « boss » Ludovic Bellinato associé à son complice Guy Counil. La 111 du GP Compétition pilotée par Ludovic Philibert et Xavier Guyonnet est troisième à 0’’282. Grande satisfaction en tout cas pour cette première course Relais 208. Course Relais 208 1 N°315 ; David Pouget-Alexandre Albouy (GPA Racing) 2 N° 195 Ludovic Bellinato- Guy Counil (No Limit Racing) à 53’360 3 N°111 Ludovic Philibert-Xavier Guyonnet (GP Competition) 54’’145 Championnat Relais 208 1 N°315 ; David Pouget-Alexandre Albouy (GPA Racing) 30 Pts 2 N° 195 Ludovic Bellinato-Guy Counil (No Limit Racing) 25 pts 3 N°111 Ludovic Philibert-Xavier Guyonnet (GP Competition) 22 pts

Youngtimers Cup : GM Sport de bout en bout !

L’arrivée des 207 a dopé la Youngtimers Cup puisque pas moins de 36 équipages de 2 ou 3 pilotes, toutes catégories confondues, sont venus en découdre pour ce premier meeting. Les essais sont dominés par le GM Sport qui monopolise la première ligne avec la 206 RCC n° 860 de Pate/Maio et la 207 n° 509 de Faye/Ferrant. Au départ de la course dont la durée est portée à 4 heures cette année, la 206 RCC (Pate/Maio) prend la tête et creuse immédiatement un écart sur la 207 du site de Poissy n° 578 de Allot/Tremblay. Derrière eux, les duettistes d’Espace Racing Labescat/Philipon sur la n° 617 et Duthil/Pruvot sur la n° 517 se tiennent en embuscade au volant de leurs 207 respectives. Après 1h20 de course, le safety car fait son apparition afin de permettre aux commissaires de piste placés au virage du «Trop tard» de nettoyer l’huile rependue par la n° 808 de Génération Stunt (SeveauJL/Guillaume/Seveau S). A mi-course, alors que Pate/Maio (n° 860 GM Sport) continuent de survoler les débats devant Allot/Tramblay (n° 578 Site de Poissy), il faut remarquer la belle remontée des voitures de Montbéliard. Ciciliani/Chapuis sur la n° 801 occupent la troisième position et la 802 de Dausse/Raillard un temps septième sera pénalisée pour un temps d’arrêt au stand non respecté pour seulement 8 millièmes de seconde ! À l’entame de la dernière heure de course, si la hiérarchie semble bien se dessiner en tête de course, il est à retenir la ténacité de la n° 517 (Dutra/Pruvot) d’Espace Racing qui reprend la piste après 34 minutes passées dans les stands, et la stratégie optimisée de la 617 (Labescat/Philippon) d’Espace Racing, ce qui laisse présager d’une remontée en fin de course.C’est après avoir passé la ligne d’arrivée pour la 108ème fois que Pate/Maio  peuvent savourer un légitime et incontesté succès. Ils devancent les 207 n° 578 de Allot/Tremblay et n° 525 de Pregniard/Blary (P&R Compétition) auteur d’une régulière remontée. La première 206, la n° 844 d'Azur Rent pilotée par Arnaud, Bruno et Blaise Courtois, termine 7ème devant la n° 801 de Ciciliani/Chapuis (Montbéliard), qui prend la 8ème place juste devant la n° 851 de Guerne/Andres (MRG Racing). Course Youngtimers Cup : 1 N°860 ; Bertrand Pate-Guillaume Maio (GM Sport-206 RCC) 2 N° 578 S ébastien Allot-Vincent Tremblay (Site de Poissy-207 ) 3 N° 525 Daniel Pregniard-Stéphane Blary (P&R Compétition-207) Championnat : 1 N°860 ; Bertrand Pate-Guillaume Maio (GM Sport-206 RCC) 30 Pts 2 N° 578 Sébastien Allot-Vincent Tremblay (Site de Poissy-207  58 pts 3 N° 525 Daniel Pregniard-Stéphane Blary (P&R Compétition-207) 22 pts Prochaine épreuve : les 17 & 18 Mai Nogaro

Dans la même rubrique

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus X