Rencontres Peugeot Sport : VIVA ESPANA !12/10/2014 - 15:45

630 Vues
Navarra 2014 10-11 octobre 2014
Les participants des Rencontres Peugeot Sport se sont offert une escapade au-delà des Pyrénées pour la cinquième manche de la saison. Des positions qui se resserrent en tête du classement de la 208 Racing Cup, le titre de champion 2014 décroche par Alexandre Guesdon en RCZ Proto Spider Cup resteront comme les moments forts d’un meeting incontestablement dominé par la course de 12 heures disputée conjointement par les équipages du Relais 208 et de la Youngtimers Cup !

La magie !

  Le mythe des grandes courses d’endurance fait toujours rêver. Les vingt-six équipages présents au départ de l’épreuve des 12 Heures de Navarra en sont la plus belle preuve. L’ambiance est festive et chargée d’émotions sur la grille de départ où, selon la tradition, les voitures sont placées en épi, apportant à l’événement une touche nostalgique chère aux plus anciens participants. Cyril Despres, un des trois pilotes Peugeot qui affrontera en janvier les pistes du Dakar au volant des 2008 DKR, est venu en renfort de l’équipage Guesdon-Pigassou (208 n° 150 Set Up Racing). Christian Philippon (207 n° 617 Espace Racing) fête à cette occasion ses 25 ans de fidélité aux Rencontres Peugeot Sport. Il suscite le respect de la grande famille des Rencontres. Avec un départ donné à 10 heures du matin, impliquant une arrivée de nuit, et trois escales techniques à respecter obligatoirement en plus des ravitaillements habituels, le format particulier des 12 Heures de Navarra aurait pu susciter chez les 26 participants quelques questions ou interrogations quant à la meilleure stratégie à adopter. Mais fort aguerris pour la plupart aux joutes très disputées qui animent les Rencontres Peugeot Sport, aucun d’entre eux ne laissa de place à l’imprévu, permettant une course extrêmement disputée et indécise jusqu’à l’arrivée! Dominatrice lors des essais, la 206 RCC du GM Sport (n° 860) des champions 2014 de la Youngtimers Cup, pilotée par Bertrand Pate-Guillaume Maio avec le renfort occasionnel de Manuel Lefrancois, s’empare immédiatement du commandement devant la 207 n° 609 de Guillou-Lelandais-Faye-Blary (GM Sport). Malheureusement, après sept heures de course, cette dernière abandonne ses prétentions de podium sur des problèmes de boîte de vitesse. L’intérêt de la course se reporte alors sur un conséquent et turbulent peloton de 208 qui offre sans relâche d’innombrables dépassements, bagarres et rebondissements au gré des ravitaillements et des arrêts obligatoires. A l’entame du dernier tiers de la course, alors que la pluie fait son retour et que Pate-Maio-Lefrancois caracolent en tête, il se confirme avec certitude que la deuxième place au scratch et la victoire en Relais 208  va se jouer entre Philibert-Guyonnet-Jimmy & Teddy Clairet (GP Compétition n° 111), Michaël & Yannick Blanc-Nougaret (Gediracing n° 177) très réguliers, et deux équipages du No Limit Racing, la n° 495 de Ciamin-Blancardi-Ropars qui doit cumuler plusieurs drive-through, et la n° 295 de Fleurance-Gehin-Balem remontée depuis les profondeurs du classement. Malgré la nuit et une piste changeante, les pilotes donnent tout ce qu’ils peuvent, les voitures sont menées à leur maximum et tous les pronostics semblent relever du pur hasard, pour ne pas dire de la pure inconscience ! Mais surprise à 21 heures quand, après onze heures d’une course passionnante qui n’aura vu que trois abandons, la direction de course, suite à une requête unanime des concurrents, prend la décision en accord avec tous les participants, d'arrêter la course au drapeau rouge pour des questions de sécurité liées à des conditions de visibilité jugée insuffisante. C’est donc en toute logique que Bertrand Pate-Guillaume Maio-Manuel Lefrancois sont déclarés vainqueurs. « La victoire est une belle récompense après pas mal de soucis mécaniques et un changement de moteur pendant la nuit. Le plaisir est décuplé ! » Deuxièmes et premiers des Relais 208, Philibert et Guyonnet bien épaulés par les frères Clairet en profitent pour s’assurer le titre de champion 2014 de la catégorie  « C’est notre deuxième titre en commun après celui de 2011 en 207. Nous sommes vraiment très heureux et remercions nos deux mercenaires pour leur contribution ! ». Troisième, Ciamin-Bancardi-Ropars  sauvent l’honneur du No Limit Racing. Dans la famille 206 S16, Dausse-Piffault-Raillard-Sivignon apportent un beau succès à Montbéliard. Cyril Despres termine quant à lui à la une belle 12e place au scratch accompagnée d’une belle régularité.   Classement 12 heures de Navarra  :1 N° 860 Pate-Maio-Lefrancois (GM Sport 1er 206 RCC ), 2 N°111 Philibert-Guyonnet-Clairet-Clairet (GP Compétition -1er Relais 208) à 1 t -3 N° 495 Ciamin-Blancardi-Ropars (No limit Racing-2ème Relais 208) à 1 t -4 N°295 Fleurance-Gehin-Balem (No limit Racing) à 1 t - 5 N°177 Blanc-Blanc-Nougaret (Gediracing) à 2 t- 6 N°195 Counil-Bellinato-Simon (No Limit Racing) à 3 t- 7 N°802 Dausse-Piffault-Raillard-Sivignon (Montbeliard-1er 206S16) à  5 t- 8 N°856  Flos-Barou-Mandra (Team Villefranche-2ème 206 S16) à 6 t-9 N° 315 Jimenez-Jimenez-Iochum (GPA Racing) à7 t-10 N° 395 Lemeray-Fernandez-Counil-Margot à 7 t. Championnat Relais 208 :1 N° 111 Ludovic Philibert-Xavier Guyonnet (GP Compétition ) 140 Pts  Champion 2014 -2 N° 295 Marc Fleurance-Sébastien Gehin (No Limit Racing) 109 Pts 3 N° 495 Nicolas Ciamin-Guillaume Blancardi (No Limit Racing) 102 pts Championnat Youngtimers Cup : 1 N°860, Bertrand Pate -Guillaume Maio (206 RCC GM Sport) 120 points Champion 2014 -2 N° 525 Daniel Pregniard-Stéphane Blary ( 207 P&R Compétiton) 80 Pts 3 N° 578 Sébastien Allot-Vincent Tremblay (207 Site de Poissy) 75 Pts

 208 Racing Cup : Après la pluie, le beau temps !

« La victoire n’est jamais acquise avant d’avoir franchi la ligne d’arrivée » est l’adage qui monopolisait certainement toutes les pensées embrumées de larmes de Jimmy Clairet (Team Clairet Sport) après que Ludovic Simon soit venu lourdement percuter son auto engluée dans un bac à sable lors des essais privés du jeudi. Mais les miracles existent en course automobile et le Team Clairet Sport réussit à reconstruire son auto pendant la nuit. En remerciements,  Jimmy se qualifie dans le top 4 des deux séances de qualifications, termine de haute lutte à la cinquième place de la première course et monte sur la troisième marche du podium de la seconde course. Avec 13 points d’avance au championnat, il peut aborder la manche qui se déroulera à Dijon avec sérénité  « Ce fut un week-end particulier, un grand merci à l’équipe qui m’a reconstruit une auto impeccable. Merci au MRG Racing qui, nous a prêté des pièces. Je suis super content de ce résultat qui paraissait bien compromis jeudi soir ! » Derrière Jimmy, Teddy (Team Clairet Sport) réussit le week-end parfait avec deux splendides victoires qui le positionne en tant que seul adversaire de son frère pour la victoire au championnat « Super Week-end, la voiture était excellente et la piste très changeante. Je suis très content ! » Kevin Ropars (MRG Racing), grand animateur du week-end, conforte sa troisième place au classement général « C’était génial ! Se battre avec Teddy et Jimmy est un vrai régal. Avec eux, c’est chaud, mais toujours correct ! » Avouant manquer encore d’un peu d’expérience dans les conditions changeantes de piste, Nicolas Ciamin (No Limit Racing) n’en décroche pas moins deux nouvelles victoires au classement  « Lionceaux  » et se rapproche du top 5 au championnat. Course 1 : 1 Teddy Clairet 2 Kevin Ropars 0’’571 3 Yoann baziret à 1’’280,et Course 2 : 1 Teddy Clairet 2 Kevin Ropars à 0’’740 3 Jimmy Clairet à 1’’094, etc Championnat : 1 Jimmy Clairet 213 pts 2 T Clairet 200 pts 3 Kevin Ropars 131 pts,

RCZ Proto Spider Cup : Alexandre Guesdon : Après la pression, le titre !

Pour sa troisième saison en sport automobile, Alexandre Guesdon arrive en Espagne en leader du championnat au volant de son Spider de l’équipe Génération Stunt. Il ne lui manque que quelques points pour décrocher le titre. Son plus dangereux adversaire étant son équipier Frédéric Pigassou, la pression est bien réelle sur les épaules d’Alexandre qui ne souhaite prendre aucun risque inutile. Une prudente cinquième place en première course, suivie d’une plus incisive troisième place en seconde, concrétisent tous ses efforts pour décrocher le titre : « J’ai vécu deux jours incroyables. Je me suis mis beaucoup de pression et ce matin, un problème d’autobloquant sous la pluie est venu s’ajouter à mes angoisses. Heureusement, pour la deuxième course, le soleil est revenu et tout est rentré dans l’ordre. Je suis vraiment très heureux de ce titre et remercie du fond du cœur mon équipe qui est incroyable ». Derrière lui, il faut retenir la confirmation du talent du jeune Quentin Vaucher (HRC -17 ans) qui remporte les deux courses dans des conditions difficiles, et la performance collective du duo germanique, Wolfgang Henseler et Oliver Freymuth, qui ont fait honneur aux couleurs de AK Motorsport en bataillant régulièrement pour le podium et ses accessits.   Course 1 :1 Quentin Vaucher 2 Volfgang Henseler à 14'’281 3 Oliver Freymuth à 15’’450, etc. Course 2 :1 Quentin Vaucher 2 Volfgang Henseler à 0’’825 3 Alexandre Guesdon à 1’’273, etc. Championnat : 1 Alexandre Guesdon 165 Pts  (Génération Stunt) Champion 2014- 2 Frédéric Pigassou 105 Pts 3 Franck Jurado-Eric Wiart 100 pts, etc.

Dans la même rubrique

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus X