Stage 13 : Rendez-vous en 2016…30/03/2015 - 09:10

2107 Vues
Etape 13 : Rosario - Buenos Aires 17 janvier 2015

14 jours, 13 étapes, 9112 kilomètres dont 4601 chronométrés, le Team Peugeot Total est arrivé au terme de son premier Dakar avec deux des trois PEUGEOT 2008 DKR engagées. Stéphane Peterhansel/Jean-Paul Cottret, 11e, et Cyril Despres/Gilles Picard, 34e, ont bravé toutes les difficultés, offrant à l’équipe une expérience déterminante pour revenir plus forte en 2016.

 

Stage 13 : Podium

 

25 ans séparent les deux participations de Peugeot sur le Dakar. Si le continent et les équipes ont changé, l’épreuve est restée une aventure extraordinaire et un défi extrême pour les hommes et les machines. Ce Dakar 2015 fut un vrai concentré de difficultés sur tous les types de terrain et dans des conditions météo parfois  redoutables avec, pour la première fois, un départ spectaculaire sur le Salar de Uyuni, en Bolivie. Stéphane Peterhansel/Jean-Paul Cottret, Cyril Despres/Gilles Picard et Carlos Sainz/Lucas Cruz, trois binômes solidaires et complices comptabilisant 17 victoires, ont relevé ce défi avec pugnacité. Les esprits sont déjà tournés vers 2016… avec un ultime regard sur 2015 pour féliciter Nasser Al-Attiyah et Matthieu Baumel du Qatar Rally Team pour leur victoire.

 

Stage 12 : Stéphane Peterhansel

 

Bruno Famin, Directeur de Peugeot Sport :

Le bilan de ce premier Dakar est nécessairement contrasté. En tant que compétiteurs, et compte tenu de l’objectif final affiché, nous ne pouvons bien sûr pas nous satisfaire du résultat brut tel qu’il figure sur le classement final. Mais nous connaissions l’ampleur de la tâche à réaliser et l’objectif n°1 de cette première participation était d’accumuler de l’expérience. Avec deux PEUGEOT 2008 DKR sur trois à l’arrivée à Buenos Aires sans ennui majeur, nous pouvons dire que cet objectif est atteint. Nous avons appris énormément de choses dans tous les domaines : technique, sportif, logistique. C’est fondamental pour la suite du projet. Pour y parvenir, nos pilotes et co-pilotes, ainsi que toute l’équipe technique, ont réalisé un travail réellement exceptionnel. Lors de notre préparation, nous nous étions exclusivement concentrés sur la fiabilité. Le travail a payé. Coté performance, si la PEUGEOT 2008 DKR a montré un potentiel certain en se battant pour la victoire d’étape en deux ou trois opportunités, elle n’est pas encore au niveau requis pour prétendre à la victoire finale. Les idées de développement ne manquent pas. Certains travaux sont déjà en cours. Nous allons maintenant définir notre feuille de route en fonction de notre expérience 2015. Le Dakar 2016 a déjà commencé, premier débriefing ce dimanche !

 

Stage 13 : Picard, Despres, Peterhansel et Cottret

 

Stéphane Peterhansel (n°302):

Il faut savoir sacrifier une année pour bien préparer l’autre. Au départ du rallye, nous n’étions pas sûrs de passer le deuxième jour et nous sommes désormais à l’arrivée sans gros problème technique. J’ai fait aussi quelques erreurs. On devrait être mieux placés au général. La PEUGEOT 2008 DKR a un très gros potentiel mais j’ai aussi vu pendant ces 15 jours une équipe, des mécaniciens, des ingénieurs vraiment motivés pour nous donner le maximum et ça, c’est bon pour le futur. On a un cahier des charges important, une marge de progression énorme. On sera là l’année prochaine pour se battre pour la victoire, c’est sûr.

 

Stage 13 : Stéphane Peterhansel

 

Cyril Despres (n°322) :

C’est un autre métier. Je reviens quelques années en arrière où j’ai débuté en moto. Ce n’est pas facile non plus de se retrouver à ne pas jouer les premières places quand tu as été habitué à le faire. J’ai eu un apprentissage en accéléré avec à peu près toutes les conditions possibles et inimaginables ! Je crois avoir plus d’anecdotes en un Dakar en voiture que lors de mes sept dernières années en moto ! Je n’avais pas pris la mesure de tout cela. J’étais parti de Buenos Aires avec une idée en tête : aller au bout en ne faisant pas d’erreur. On en a fait quelques-unes mais nous sommes là.

 

Stage 13 : Cyril Despres

 

Carlos Sainz (n°304) :

C’est sûr que je suis déçu d’avoir quitté le rallye comme cela. Les mécaniciens et l’ensemble de l’équipe se sont donnés sans ménager leurs efforts pour être au départ de ce rallye et aller jusqu’au bout. Il y a eu un travail incroyable effectué au cours des derniers mois et l’expérience acquise ici va désormais servir. Je suis confiant et aussi content de la façon dont le Team Peugeot Total a mené la course. C’est ce qu’il fallait faire.

 

Stage 2 : Carlos Sainz

 

Classement général Dakar 2015 :
1. Nasser Al-Attiyah (QAT)/Matthieu Baumel (FRA) Qatar Rally Team 40h32m25s
2. Giniel de Villiers (RSA)/Dirk von Zitzewitz (DEU) Toyota All Speed +00:35:34
3. Krzysztof Holowczyc (POL)/Xavier Panseri (FRA) Mini  +01:32:01
4. Erik van Loon (NLD)/Wouter Roesegar (NLD) Mini +03:01:52
5. Vladimir Vasilyev (RUS)/Konstantin Zhiltsov (RUS) +03:12:41
6. Christian Lavieille (FRA)/Pascal Maimon (FRA) Toyota +03:15:58
7. Bernhard Ten Brinke (NLD)/Tom Colsoul (BEL) Toyota +03:42:02
8. Carlos Sousa (PRT)/Paulo Fiuza (PRT) Mitsubishi +03:44:59
9. Aidyn Rakhimbayev (KAZ)/Anton Nikolaev (RUS) Mini +04:08:44
10. Ronan Chabot (FRA)/Gilles Pillot (FRA) SMG +04:42:36
11. Stéphane Peterhansel (FRA)/J-P Cottret (FRA) Team Peugeot Total +05:19:15
34. Cyril Despres (FRA)/Gilles Picard (FRA) Team Peugeot Total +15:38:07

Dans la même rubrique

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus X