Stéphane Peterhansel : “ Je n’ai jamais été aussi vite lors d’un test ”22/12/2014 - 17:27

1324 Vues
Road to Dakar 2015 01-18 janvier 2015

A moins de deux semaines du départ du Dakar à Buenos Aires, le Team Peugeot-Total a terminé ses tests au Maroc et ses trois PEUGEOT 2008 DKR sont désormais en route vers la capitale argentine. Le verdict de Stéphane Peterhansel, 11 fois vainqueur du Dakar, est sans appel : il n’a jamais conduit une voiture aussi rapide ! L’objectif de ce dernier test qui se tenait dans l’est marocain était d’évaluer à la fois la performance et la durabilité de la voiture avec les 3 équipages : Stéphane Peterhansel/Jean-Paul Cottret, Carlos Sainz/Lucas Cruz et Cyril Despres/Gilles Picard.

542133f862b19

Comme c’est le cas sur le rallye Dakar lui-même, il n’est pas toujours possible de maîtriser les éléments. La région d’Erfoud, qui accueillait les tests, a été le théâtre d’inondations spectaculaires, rendant les terrains difficiles mais permettant d’éprouver la voiture dans ce contexte et ainsi la faire évoluer.  Néanmoins, pour préparer le Dakar, plus les conditions de test sont difficiles, plus elles deviennent réalistes. Les trois pilotes sont donc maintenant bien préparés pour la plus exigeante des épreuves de sport automobile après avoir pu tester leur auto dans des conditions très variées. Parmi les obstacles rencontrés par le team au Maroc, les pierres, les dunes de sable, les pistes étroites en gravier et, à plus grande vitesse, les grandes étendues plates. « Je suis venu ici peut-être 15 fois dans ma carrière mais je n’ai jamais roulé aussi vite : la façon dont travaillent les suspensions en particulier sur la PEUGEOT 2008 DKR est tout simplement fantastique » raconte Peterhansel. « Même au-dessus des dunes, c’est incroyable d’avoir autant de grip avec seulement deux roues motrices. La voiture est vraiment rapide même s’il est difficile de savoir comment elle se situe par rapport aux autres. Une chose est sûre, elle est bien née. Et comme c’est une deux roues motrices, il faut un style de conduite propre – pas trop de travers - et c’est quelque chose que j’ai réussi à faire durant le test. »

542133f886c46

Cyril Despres, le rookie de l’équipe, commente : « J’ai encore beaucoup à apprendre mais je me sens vraiment dans la voiture comme à la maison. La façon de piloter n’est pas très différente d’une moto mais c’est beaucoup moins fatigant pour les jambes et pour les genoux : pour la première fois depuis longtemps, je n’ai mal nulle part après une série de tests avant le départ du Dakar. Et maintenant, je réalise vraiment à quel point c’était difficile de piloter et de naviguer en même temps. Je me demande d’ailleurs comment je faisais avant parce que j’ai depuis appris à travailler avec mon co-pilote qui, lui, prend tellement de choses en charge ! Pour moi, ce test avait pour but de parvenir à adapter mon expérience moto à la voiture. A certains endroits, j’aurais été plus rapide avec la moto mais la plupart du temps, j’allais vraiment très vite avec la voiture ! »

542133f876e2c

Carlos Sainz a lui aussi pu tester la large variété des routes africaines en travaillant sur les réglages et en effectuant de longues boucles de test – plus de 250 km à chaque fois - afin de reproduire les journées intenses caractéristiques du Dakar.  « Ce programme est un nouveau défi, reconnaît le double champion du monde des rallyes. Construire une voiture pour le Dakar est toujours difficile mais construire une voiture qui correspond à un concept entièrement nouveau, c’est très intéressant et j’y crois complètement. Là, nous commençons à comprendre la voiture et j’ai hâte d’être au départ du rallye. Nous avons réussi à accumuler les kilomètres dans des conditions représentatives et c’était notre objectif. »

542133f86c5f0

Tout se jouera entre le 4 et le 17 janvier 2015 avec 9000 kilomètres d’une course éprouvante à travers 3 pays. « Nous avons travaillé non-stop pour que les trois voitures soient prêtes » conclut Bruno Famin, le directeur de Peugeot Sport. « Maintenant que nos tests au Maroc sont terminés et que les voitures sont en chemin pour l’Argentine, le départ de la course sera la prochaine étape de notre aventure. »

Dans la même rubrique

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus X