TAC RALLY (Belgique, 9 AVRIL) : ON SE RAPPROCHE DE LA VICTOIRE (KRIS PRINCEN)11/04/2016 - 10:09

273 Vues
Peugeot Belgique 04 novembre 2016

 

Pour la 3ème fois consécutive, Kris Princen et Peter Kaspers ont livré une prestation sans faille au volant de la 208 T16 de Peugeot Belgique-Luxembourg. Et s'ils ont terminé le TAC Rally à la 2e place à 6,4 secondes du vainqueur, ils sont persuadés que le championnat est loin d'être fini.

TAC_2016-ABP-8069

Une nouvelle fois, les très nombreux spectateurs postés le long des étapes spéciales du TAC Rally ont été gratifiés d'un show époustouflant. Parmi les acteurs principaux de ce film aux multiples rebondissements, Kris Princen  et Peter  Kaspers. Du premier au dernier mètre chronométré, ils ont tenu le public en haleine en jetant toutes leurs forces dans la bataille avec leur habituelle Peugeot 208 T16.  Ainsi, l'écart avec Freddy Loix, leur rival dans la course au titre, n'a pas dépassé 15,3 secondes. Plus fort encore, alors que les duettistes avaient déjà disputé 9 étapes spéciales sur les 14 au programme, ils étaient séparés par deux dixièmes de seconde. Deux dixièmes ! De mémoire de passionné, on n'avait plus assisté à une lutte aussi intense depuis très longtemps dans le championnat de Belgique.

Que  dire,  sinon  que  je  suis  content  de  ma  course, philosophait Kris Princen à l'arrivée. Une fois encore, notre Peugeot s'est avérée extrêmement performante et fiable. Lors de la boucle matinale, nous avons réalisé un meilleur choix de pneus que nos adversaires. Ce qui nous a permis de nous porter en tête. Puis Freddy a grignoté l'écart jusqu'à nous ravir le leadership. Pour la dernière boucle, nous avons misé sur l'arrivée de la pluie. C'était le bon choix sauf qu'elle est tombée une demi-heure trop tard. Ainsi, l'avant-dernière spéciale était sèche à 80 %. Dans l'ultime tronçon, par contre, la tenue de route diabolique de la Peugeot et notre très bon choix de pneus nous ont permis d'infliger un bel écart sur le leader. Ce n'était toutefois pas suffisant pour remporter l'épreuve.

TAC_2016-ABP-8172

Cette seconde place, à 6,4 secondes du vainqueur, engendre-t-elle une certaine frustration chez Princen ?

Non, pas du tout !, rétorque-t-il. Nous avons mené un combat d'une intensité extraordinaire d'un bout à l'autre du TAC Rally. L'équipe s'est montrée très réactive et efficace, comme toujours. Nous n'avons pas commis la plus petite erreur. Ce que je retiens surtout, c'est que nous avons mené de la 2e à la 9e des 14 spéciales. Au final, l'écart est infime. J'ai le sentiment que nous avons encore progressé. On se rapproche de la victoire. Croyez-moi, ce championnat est loin d'être fini.

 

Dans la même rubrique

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus X